PENSÉES SUR DONALD TRUMP

« Si vous trouvez que l’éducation coûte cher, essayez l’ignorance »

– Abraham Lincoln

Salut les canards,

Le titre de ce post est à la fois pompeux et mensonger car je vous le dis tout net: j’ai rien compris à la victoire de donald. D’ailleurs pour vous situer l’étendue de mon déni, le jour de l’élection j’ai même cru comprendre qu’hillary était largement en tête, et j’ai bien mis 24 heures avant de me rendre compte de ma terrible méprise (pour ma défense j’écoute les infos sur la radio danoise. or le matin les renardeaux ont le nez dans le GAZ).

Au vu de mon ignorance crasse, il serait donc malvenu de ma part de vous balancer mes habituelles analyses politiques énervées du slip, sur base de « je vous l’avais bien dit ». Je me contenterai donc de vous rappeler les faits suivants (en espérant que ça élève un peu le niveau lors des futurs débats de noël):

1. donald ne sera pas le premier président des états-unis à être complètement zinzin:

« Des présidents un peu fêlés, les États-Unis en ont connu plus d’un, à en croire la belle galerie de portraits publiée par « Libération » (4/11). Theodore Roosevelt, Woodrow Wilson et Calvin Coolidge avaient des dossiers particulièrement chargés chez leurs psychiatres. Le cas le plus étonnant est celui de Lyndon B. Johnson, arrivé à la Maison-Blanche en 1963, après l’assassinat de Kennedy. Obsédé par son pénis, qu’il avait surnommé « Jumbo », « Johnson forçait les députés à admirer: « Vous avez déjà vu quelque chose d’aussi gros? » En prime, il faisait tourner Jumbo sous leurs yeux ». Un modèle pour Trump d’éléphant? »

– source: le canard enchaîné

2. si ces connards corrompus du parti démocrate avaient laissé bernie gagner la primaire, on en serait pas là:

13434701_1785840921660724_7062861947412528536_n3. donald ou la revanche des trolls

je vous épargne le laïus comme quoi donald n’a rien d’un self-made man (il a hérité de sa fortune) et que c’est quand même gonflé de sa part de se positionner comme un candidat « anti-système » qui va venir au secours des pauvres alors qu’il y a de grandes chances que sa politique (abandon de l’obamacare, déni de l’existence du réchauffement climatique, baisses d’impôts) les enfonce encore plus. si le sujet vous intéresse (pourquoi les pauvres votent-ils à droite alors que c’est pas dans leur intérêt de faire ça?) je vous renvoie à l’excellent bouquin de Thomas Frank. je pense que si donald a gagné, ça a certes été parce qu’il s’est positionné en défenseur de l’américain moyen, blanc et pauvre, face à une hillary complètement hors sol et acquise à la mondialisation libérale, mais c’est surtout parce qu’il a gagné le vote des trolls. les gens ont surtout voté pour lui, à mon avis, parce qu’il les faisaient rire:

« When I was in fourth grade, my teacher Mrs. Kolphner taught us a social studies lesson. The seventeen students in our class were introduced to two fictional candidates: a smart if slightly bookish-looking cartoon tortoise named Greenie, and a cool-looking jaguar named Speedy. Rick Dissellio read a speech from Speedy, in which he promised that if elected he would end school early, have extra recess, and provide endless lunches of chocolate pizzandy. (A local Pawnee delicacy at the time — deep fried pizza where the crust was candy bars.) Then I read a speech from Greenie, who promised to go slow and steady, think about the problems of our school, and try her best to solve them in a way that would benefit the most people. Then Mrs. Kolphner had us vote on who should be Class President. I think you know where this is going. Except you don’t, because before we voted, Greg Laresque asked if he could nominate a third candidate, and Mrs. Kolphner said “Sure! The essence of democracy is that everyone—” and Greg cut her off and said “I nominate a T. rex named Dr. Farts who wears sunglasses and plays the saxophone, and his plan is to fart as much as possible and eat all the teachers,” and everyone laughed, and before Mrs. Kolphner could blink, Dr. Farts the T. rex had been elected President of Pawnee Elementary School in a 1984 Reagan-esque landslide, with my one vote for Greenie the Tortoise playing the role of “Minnesota.”

source

19_compresset aussi parce qu’à un moment, face à tous les scandales qui accablent les hommes politiques depuis des années, on finit par préférer quelqu’un de véreux MAIS qui l’assume entièrement à des animaux carnassiers déguisés en herbivores type Hillary qui font genre « votez pour moi. soutenez le camp du bien » alors qu’ils ont du sang sur les mains (je l’avoue, je fais partie des gens qui se sentent physiquement irrités à la vue d’hillary clinton). d’ailleurs je ne suis pas un aficionado de wikileaks (si vous voulez mon avis sur la question, julian assange sent des pieds), mais ils ont le mérite de militer pour la transparence. et qu’on le veuille ou non, ça sera un des grands combats du 21 siècle. les gens en ont marre d’avoir la sensation que les élites leur mentent.

ah, et si les gens sont irrités par le mensonge, le fait de les empêcher de s’exprimer les irrite genre, 10x plus. on entend souvent des journalistes web se triturer la nouille sur le thème ultra rebattu de « comment éviter d’avoir des trolls et du hate dans les commentaires? ». en laissant les commentaires OUVERTS les mecs, pas en les censurant. tu crois quoi? que quelqu’un qui pense des trucs agressifs va voir son niveau d’agressivité diminuer parce que tu lui empêches l’accès à ton club? bah nan. il va fonder son propre club (fox news), y ramener tous ses copains, et tous ensemble, en l’absence totale de mixité intellectuelle, ils vont tellement bien s’émuler dans leur connerie (théories du complot, négationnisme, victimisation, you name it) que leur vision déformée du monde va finir par devenir bien réelle.

luttez contre donald trump: arrêtez de censurer les commentaires sur vos putain de blogs de mode!

4. s’il devait y avoir une morale à cette histoire: ENGAGEZ-VOUS EN POLITIQUE (au lieu de venir chouiner sur twitter)

ça c’est un coup de gourdin que je me donne à moi-même mais aussi à tous les membres de ma génération (les moins de 30 ans). parce que les hashtag #jesuisrévolté #bientôtlafindumonde ça va bien 5 minutes, mais il va quand même falloir songer à se sortir les doigts du cul si on veut que les choses changent un minimum. parce que nous, les jeunes (toi aussi vote pour que cette phrase soit élue dans le top 10 des expressions de vieux ringard 2016), on a quand même tendance à faire la politique de l’autruche. tout va mal dans le monde? ouin on peut rien y faire tout ça est trop compliqué. et puis en plus c’est pas notre faute: c’est la faute des vieux. bah du coup on va larver dans le canap en regardant netflix. le cocon (amical, familial) avant tout les gars. et je ne vous jette pas la pierre: je fais pareil (au lieu de devenir un gros syndicaliste énervé du bulbe, j’ai préféré démissionner et me mettre au chômage afin de marquer mon désaccord pour le travail salarié).

dans « collapse », jared diamond analyse la trajectoire historique de différentes sociétés (les mayas, les vikings au groenland, le japon au 17e siècle) et se demande pourquoi certaines sociétés parviennent à survivre, et d’autres non. bon alors j’ai pas encore terminé le bouquin (il est gros et dense ok) mais l’idée qui se dégage de ces analyses, c’est qu’on ne parvient jamais à rien de bien si on ne se bat pas à la fois au niveau local et au niveau global. jared d. parle de « bottom up » et de « bottom down » strategies. oui, pour qu’un pays s’en sorte il a besoin que ses élites soient un minimum « éclairées » et fassent les bons choix. mais il a aussi besoin que le « peuple d’en bas », en l’espèce chaque citoyen, ne soit pas passif et influe sur le cours des choses à son échelle. faire un choix plutôt que l’autre est inefficace. alors comme dirait bernie (ouai je suis secrètement amoureux de cet individu, laisse-moi): engagez-vous en politique! présentez-vous aux élections, quelles qu’elles soient. ne laissez pas les autres, ceux dont les idées vous insupportent, le faire à votre place.

et si vraiment vous trouvez qu’élections, piège à con, que c’est le système qui est pourri et qu’au lieu de chercher à le changer de l’intérieur la seule solution est de le faire péter de l’extérieur, il y a moultes moyens d’être chiant (mais nous en reparlerons un autre jour car la soupe est prête)

Publicités
18 commentaires
  1. O.truche a dit:

    Renardeau l’insoumis, je suis d’accord: la soupe au potimarron, c’est sacré et c’est vachement bon! C’est aussi la saison des grenades (fruits) sur les marchés, pour rappel.

    Je vais petit à petit suivre les pistes vers les articles que tu nous proposes pour être une animale politique moins ignorante sur des sujets qui ne m’attirent pas (du tout) spontanément (j’avoue).

    J'aime

    • renardeau a dit:

      question de nul en cuisine: comment tu manges les grenades? crues? en jus? ou autres recettes exotiques (grenade au fenouil?)

      signé un être perplexe face aux étals du marché

      J'aime

      • O. a dit:

        Crues dans une salade de fruits (version sucrée, le plus souvent), dans une salade verte – avocat (par exemple). Une blogueuse mode accomplie se doit de savoir, renardeau 🙂

        J'aime

  2. yonrogg a dit:

    Après une première lecture je suis bien content d être en accord avec VOUS. Si Clinton c est le bien alors Bernadette Chirac c est le bien. Argh…

    NON!!!!!!!!!!!!!

    Reagan le mauvais acteur des années 50 et Thatcher ont foutu une zone commercialo-banquière de malade qu on paie aujourd hui.

    Le père Bush a déclaré la guerre aux extrémistes pour des histoires un peu pétrolière quand même et moins pour l utilisation de l arme chimique.Nous payons!

    Bref… bordel de cul faut espérer que cet affairaciste tiens plus à ses affaires interationales qu aux principes foireux des canards qui l ont précédé.

    L engagement devrait être dans des syndicats à l ancienne: des gens convaincus, pas des pros du syndicalisme.

    Des syndicats déterminés issus de la classe ouvrière peuvent faire céder les politiques mondains affairiste ou sympathisants affairistes plus que ce putains de pros qui bouffent avec l ennemi.

    Parce démocratie actuelle rime avec bourgeoismondanocratie

    Et que le reste du peuple marne…

    J'aime

  3. O.truche a dit:

    Salut les insoumis,

    Juste dire que j’avais laissé hier un com profond, à haut potentiel implosif (potimarron et grenade inside).
    Et y est pas.
    Tant pis pour vous, pour la France, pour le Monde.

    J'aime

  4. Tigresssse a dit:

    « arrêtez de censurer les commentaires sur vos putain de blogs de mode! »

    TOI-MEME, renardeau! 2 comS partis dans la galaxxxie, tu censures sec toi aussi, ssssss…

    J'aime

    • renardeau a dit:

      ola mollo les escargots! comme (maigre) ligne de défense c’est pas ma faute, c’est celle de wordpress (les commentaires doivent être approuvés manuellement avant d’apparaître, et je ne sais pas comment modifier le truc car je suis nul en informatique). mais j’approuve toutes les contributions au débat sans exercer de censure stalinienne 🙂 je faisais la sieste!

      J'aime

      • yonrogg a dit:

        Mais quel est ce o.uais que je ne saurais voir?????

        Dites vous pourriez quand même faire un effort pour qu on ne me confonde pas avec vous bordel de chiottes clonées, vu que je suis le Ouais chieur que poil de fesse roux surnomme le poil à chier piquant!!!!!!!

        Renard d eau je ne suis pas ce O.ouais!

        Non mais bordel de cul de cadavre!

        J'aime

      • yonrogg a dit:

        Bordel j ai gazé en fautes! Vous pourriez me corriger avant de valider hein, renard d eau saumâtre !

        J'aime

  5. O.uais a dit:

    Cool, le Ouais de mauvais poil. Vous n’avez pas le monopole de la chiure de piment, poil à chier piquant!

    J'aime

    • Ouais a dit:

      Mes poils de culs ne sont pas mauvais! Encore que je n en sais rien je n ai jamais goûté!

      Vous si, de toute évidence. Je vais condamner mes trous chiottes bordel, si les intraterrestres commencent à bouffer mes poils de fesse suite aux élections americaines que vont ils faire après les françaises!!!?

      A toutes les planètes crevées: fuyez ca pue!!!!

      J'aime

      • O.uais a dit:

        Ouais parle à ma succulente, ma tête est salade…

        J'aime

      • Yonrogg a dit:

        Hein??? Commmmment? Je parle à qui en fait? Quelle salade?

        Tout ça est trop intraterrestre pour moi, même les planètes crevées ne comprennent rien!!! Dans l espace nous on a juste à appréhender des choses simples: espace temps, trous noirs, température extrêmes mais la psychologie intraterrestre c est impossible!

        J'aime

  6. Caroline a dit:

    Alors, je ne suis pas particulièrement fan de B. Sanders (oui, je sais, ça commence mal) mais l’analyse de l’engagement local et global me touche… J’ai tendance à vouloir cultiver mon jardin/ ne pas faire de politique pour cause de « pas le temps », « pas envie de me retrouver face à des gros cons sexistes », mais quand même…
    Sinon, rien à voir (ou pas?)
    https://www.theguardian.com/commentisfree/2016/nov/19/brexit-trump-left-crucial-flaw-leavers-alt-right-ruthlessness

    J'aime

    • renardeau a dit:

      intéressant cet article! (tu l’as soumis au prochain café mode / revue de presse? :p)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :