archive

Archives Mensuelles: septembre 2014

jean-jacques-sempe

Je ne sais pas vous mais moi, quand je me fais chier comme un rat mort au travail, je cherche des citations rigolotes et des listes de livres pour l’hiver. Aujourd’hui par exemple, je suis tombée sur une citation tout à fait réjouissante de Stephen King:

« Les sénateurs et représentants américains qui refusent, ne serait-ce que d’envisager d’augmenter les impôts des riches, et gémissent comme des bébés geignards (en général sur Fox News) chaque fois que le sujet revient sur le tapis, ne sont pas, pour la plus grande majorité, immensément riches. Simplement, ils idolâtrent les riches. Ne me demandez pas pourquoi; je ne les comprends pas non plus, puisque la plupart des riches sont aussi ennuyeux que de la merde de vieux chien mort. »

Maintenant que nous avons parlé de caca, si vous le voulez bien, nous allons attaquer les choses sérieuses.

Comme chacun le sait, le milieu du mois de septembre est la période la plus déprimante de l’année car elle sonne le début de l’automne – parce que soyons clair, personne ici n’est blogueuse mode et nous ne kiffons pas nous acheter des vêtements couleur feuille morte à 300 boules pour fêter notre amour pour la rentrée des classes et les jours qui déclinent. Par conséquent, une liste de livres à lire douillettement calé contre le radiateur est indispensable pour surmonter la dépression (si vous vivez dans une ville dont le chauffage municipal n’a toujours pas été allumé, oubliez cette dernière phrase, je partage votre angoisse).

forets-siberie-sylvain-tesson-L-Y6vhRgSylvain Tesson a la vie que tous les renardeaux rêveraient de mener: il passe son temps à explorer la planète et vit de ses récits de voyage. Pour ce livre, il est allé faire l’ermite pendant 6 mois dans une cabane en bois au bord du lac Baïkal. Idéal pour avoir l’impression d’être un aventurier de poche alors qu’on est bien au chaud dans sa couette rose en plume de canard. En bonus: apprendre que l’insulte préférée des gros russes des bois est: « putain de bite ».

« La vie dans les bois permet de régler sa dette. Nous respirons, mangeons des fruits, cueillons des fleurs, nous baignons dans l’eau de la rivière et puis un jour, nous mourrons sans payer l’addition à la planète. […] L’idéal serait de traverser la vie tel le troll scandinave qui court la lande sans laisser de traces sur les bruyères. »

24e49de2629a81679ab3a9e4b8e496e6Anne Wiazemsky est rousse et fut en son temps l’épouse de Jean-Luc Godard, mais elle vécut la période la plus intéressante de sa vie avant sa rencontre avant le cinéaste le plus mollusque de tous les temps. En 1962, alors qu’elle est en classe de Première, elle est introduite auprès de Robert Bresson, qui lui donne le rôle principal de « Au hasard Balthazar » (oui cette phrase est un copié-collé des plus honteux de Wikipédia, mais c’est pour situer le contexte). Jeune Fille fait le récit du tournage, mais c’est surtout un prétexte pour raconter ses années lycée, ses premières histoires d’amour, la construction de sa personnalité et la découverte enthousiasmante que le futur était plein de possibilités.

« C’était le printemps et pour la première fois depuis deux ans, depuis la mort de mon père, je l’attendais avec impatience. Dans mon cahier de textes, j’avais recopié ces lignes extraites d’un roman de mon grand-père, François Mauriac : « Le bonheur, c’est être cerné de mille désirs, d’entendre autour de soi craquer les branches. » Si la première partie de cette définition m’était encore inconnue, je commençais à entrevoir la seconde : j’écoutais, j’entendais « autour de moi craquer les branches ». C’était diffus, nouveau, troublant. »

indexParce que c’est la rentrée et que c’est le moment de prendre des décisions cruciales au sujet de votre alimentation afin de mettre un terme à cette consommation excessive de Nutella et de saucisson Justin Bridou (tmtc).

gonzo-highway-185On ne retient souvent de Hunter Thompson que Las Vegas Parano et c’est bien dommage car cette personne a écrit des choses bien plus intéressantes que des récits de courses de chauve-souris sous acide. Gonzo Highway est une compilation enthousiasmante de lettres d’insultes adressées à diverses personnes (fabricants de vêtements, créanciers, ennemis divers & variés, journalistes). Idéal pour trouver de l’inspiration avant d’aller insulter la SNCF ou de commencer sa lettre de motivation (si vous aussi vous avez du mal à remplir la partie « qualités et défauts »):

« I am not very likeable, I hate people, I just want to be left alone and I fell too superior to mingle with the average person »

/!\ BONUS MERCI POUR CE MOMENT /!\

Car Valoche est classe, Valoche est belle, Valoche a le Brushing toujours Impeccable et Valoche est jalouse. Et c’est pas la peine de brâmer qu’on vous gonfle avec ce livre et que vous ne le lirez JAMAIS car tout le monde sait très bien que vous galopez sur Reddit dès que vous pouvez pour lire avec délectation les derniers extraits de ce que vous qualifiez par ailleurs « un truc pas intéressant dont tout le monde se fout qui décrédibilise la fonction présidentielle ». Moi personnellement, j’ai beaucoup appris de la personnalité cachée de FH quand j’ai ouï dire qu’il ne mangeait que des fraises gariguettes.

 

Publicités

« If a man does not keep pace with his companions, perhaps it is because he hears a different drummer. Let him step to the music which he hears, however measured or far away. »

– Thoreau, Walden

Si, comme moi, votre travail salarié est débilisant (mais que vous êtes quand même obligé d’y aller car… vous même vous le savez), je vous conseille la lecture des blogs suivants afin de garder foi en l’humanité (surtout que c’est pas pour dire mais il traine sur internet des blogs QUI CRAIGNENT FRANCHEMENT DU SLIP et qu’il faut à tout prix éviter mais nous y reviendrons un autre jour).

Aujourd’hui donc, une liste de blogs à la fois douillets et rigolos, tenus par des journalistes névrosés free-lance, des artistes incompris et des justiciers en slip.

1) SIMONE DE BOUGEOIR

Alors je suis un peu désolée de l’écrire, mais le dernier article de ce blog s’intitule:

« Fin. Merci à tous pour vos messages. Je vais mieux, ne vous inquiétez pas, je n’ai simplement plus envie d’écrire sur ce blog »

Bon alors dit comme ça ça fait très Valérie T. venant de se faire larguer par François et fuyant en Inde sous les flashs des paparazzis, mais il se trouve que ce blog était initialement très rigolo, plutôt bien écrit et très axé « culture moderne débile » (vous serez donc servis si vous aimez à la fois Céline Dion et les vidéos de chat, comme moi). ça me fait penser à un autre blog qui ne mérite pas son paragraphe à part quand même car il ne faut pas exagérer mais qui s’appelle « Le Professeur Debbie vous aime« . C’est rigolo aussi, mais par contre on ne peut pas le lire trop longtemps parce que le fond rose criard pète les yeux et qu’il y a plein d’images pas du tout « lieu de travail friendly ».

debbie-header

2) GIRLS AND GEEKS

J’aime toujours (nous reviendrons sur ce « toujours » qui donne une tournure inquiétante à la phrase) car on y trouve 1) des images débiles trouvées sur internet 2) des anecdotes marrantes sur l’accouchement et les enfants 3) parfois des articles un peu profonds sur les Enjeux qui Agitent Internet Aujourd’hui et 4) des paragraphes déculpabilisants sur la glandouille et la vie des journalistes précaires. CEPENDANT, parfois je suis pas content parce que je trouve que cette mode de faire des livres à partir d’articles de blog, ça craint du slip et c’est une insulte à la littérature (mais je suis un être aigri)

3) ELIXIE

Cette personne est rousse et c’est vraiment LE blog douillet par excellence, dans lequel on rentre en toute confiance avec son pyjama en pilou et sa tartine de beurre salé à la main, en sachant qu’on ne pourra pas être déçu. Et si je devais me lancer dans un seul qualificatif grotesque & exagéré pour décrire le contenu de ce blog, je dirais que c’est celui d’un Hunter Thompson français à tâches de rousseur, sans le côté « drogues et pamplemousse » (oui car je ne sais pas si vous savez, enfin moi je trouve cette anecdote plutôt intéressante, mais Hunter Thompson mangeait PLEIN de pamplemousses. Tous les jours. C’était sa nourriture de base. Hé ouai).

IMG_20140610_233655-e1406191543453

4) DIASTÈME

Il parait que cet homme (oui un mâle! le premier de notre liste!) écrivait pour le magazine 20 ans – j’en parle donc comme d’un fait préhistorique car je ne savais pas lire à cette époque ok. Du coup quand je lis son blog, je me sens nostalgique d’une ère que je n’ai pas connue et je ne sais pas pourquoi… et puis j’ai envie de recopier plein de passages dans un petit carnet et de les relire dans les moments où ça va pas.

« La plupart des émotions, on ne nous les apprend pas. Il n’y a pas de cours d’émotions, ni de cours de sentiments à l’école, tout ce qu’il y a d’important dans la vie on ne nous l’apprend pas à l’école, on l’apprend dans la vie. L’amour, la mort, la haine. La jalousie, la rancœur, le dégoût. La folie, la tristesse, le bonheur. Le désespoir. Ce sont des sentiments, des émotions, c’est ce qui fait de nous des hommes. Au fil des années, on commence à comprendre, à connaître, on a déjà ressenti ça. Parfois un sentiment nouveau nous envahit, on est surpris, on ne connaît pas. Plus on vieillit et plus c’est rare, mais ça arrive, On a déjà aimé quelqu’un, mais pas comme ça. On a déjà été blessé, mais pas comme ça. On a déjà été heureux, mais pas comme ça. Ce sont des nouvelles émotions, bonnes ou mauvaises, ça nous fait battre le cœur autrement. On se dit que la vie est bien faite, on se dit qu’on ne connaît rien à rien, on se dit que Jean Gabin avait raison : on sait qu’on ne sait jamais. »

5) SOLANGE TE PARLE

Peut-être que l’évocation de son nom vous fera brâmer comme tous les néo-hypes qui peuplent le terrifiant tumblr « Solange te parle pas » – si c’est le cas, j’aimerais que vous quittiez d’office ce blog CAR NOUS N’ALLONS JAMAIS NOUS ENTENDRE OK. Malgré les défauts évidents des vidéos de Solange (cheveux sales, voix de mémère quand elle parle à son chien moche sans poils, adoration pour Lars van Trier, diction pénible, tendances nudistes), sa page youtube est pourtant le meilleur endroit dans lequel vous réfugier si vous souffrez d’un exéma génital et que tout sens de la vie vous échappe. Je porte une affection démesurée à Solange, parce qu’elle a des grosses joues de hamster, qu’elle fait du yoga, est inadaptée au monde moderne, vit cloitrée dans son appartement et est en semi échec professionnel.

« Entre toi et moi…cette vie n’est pas sérieuse. Faire comme dans la vie ne m’intéresse pas. Parce que la vie me pèse. Donc j’aime faire autrement que dans la vie. Je pense qu’on accède à des plaisirs très subtils et gratifiants quand on accepte d’être déstabilisé par des choses qui nous sont un peu étrangères. Entre gens sensibles, j’ai l’impression que la diction, l’élocution est un meilleur véhicule de mon amour vers toi que le thème, le sujet, le contenu »

1530370_530850783688503_642052446_n

6) MASCULIN SINGULIER

Je ne sais pas vous mais moi j’aime bien m’insurger contre les blogueuses modes et les youtubeuses beauté (je pense, de manière tout à fait agressive, que c’est à cause d’elles que le monde va MAL). Le truc c’est que jusqu’ici, j’avais l’impression que ça ne révoltait personne d’autre que moi, et menfin c’était un peu chiant. Jusqu’à ce que je tombe sur les vidéos de Masculin Singulier! Enfin de la critique RIGOLOTE les gars. On y trouve toutes les vidéos « traditionnelles » d’une chaine beauté (boyfriend tag, room tour, what’s in my bag, lookbook etc.), mais de manière tellement délicatement parodiée que certains chiots dans les commentaires s’y méprennent.

Pendant que vous y êtes, vous pouvez aussi aller jeter un coussinet sur la chaine associée Le Club – toutes les semaines il y a une petite vidéo avec des trouvailles internet instructives & drôles dedans, et pour une fois qu’on ne trouve pas que des conneries sur Youtube, j’ai envie de dire: MERCI BIEN.

Untitled(et puis aussi je suis super jaloux de ce sous-pull dinosaure)

7) CHRONIQUES JUDICIAIRES

Si comme moi vous aimez vous insurger sur des trucs révoltants….bref téléphonez moi. J’affectionne énormément les blogs contenant des comptes-rendus de procès, je ne sais pas pourquoi. Je crois qu’en fait je trouve ça bassement RIGOLO. Exemple, trouvé sur le fil twitter de Maitre Eolas à propos d’une femme qui s’est fait violer par son voisin pendant 1 mois de la façon la plus violente qui soit mais qui continuait à lui ouvrir la porte:

« La victime est terrifiée par lui et explique être gentille avec lui en espérant qu’il deviendra gentil. NB : mesdames, ça ne marche jamais« .

Le problème, c’est que les blogs judiciaires sont en général tenus par des avocats, et que ces personnes ont de toute évidence en gros souci avec le concept de concision (oui Maitre Eolas, ENCORE TOI). Une alternative à ce fléau est donc le blog tenu par Pascale Robert-Diard, journaliste au Monde. Un blog délicieusement désuet et attachant:

– « Pourquoi avez-vous décidé de tout quitter? », lui demande l’avocat général.

– « J’ai pas tout quitté, j’avais rien.