archive

Archives Mensuelles: décembre 2014

« Aujourd’hui, mon fils de six ans refuse de m’adresser la parole, car j’ai semble t-il « ruiné sa réputation » en informant le Père Noël du centre commercial qu’il n’avait pas été sage tous les jours de l’année. »

– témoignage de mère découragée sur VDM

Ouai ouai on sait, on est dimanche soir, vous avez toujours pas acheté vos cadeaux de Noël et vous avez découvert avec horreur il y a 5 min que ces sales marxistes d’Amazon avaient décidé de faire grève lundi. Qu’offrir à vos proches dans de telles conditions climatiques?

1) KIT « VERMIFUGES » – UNICEF FRANCE

Je ne comprends pas pourquoi toutes les ONG ne font pas ça (pourquoi Greenpeace n’a pas de kit spécial: « sauvez une otarie? »)

« 7 x 100 comprimés à mâcher de mebendazole (500mg) pour le traitement des infections causées par les ténias et les nématodes intestinaux et le suivi de l’helminthiase. Pas très glamour mais si utile! Les parasites intestinaux constituent une cause importante de malnutrition, d’anémies graves, de retard de la puberté et de problèmes d’apprentissage et de mémoire. N’est-ce pas une réponse originale à la question « qu’as tu reçu pour ton anniversaire ou pour Noël? »

17 € (défiscalisés en plus) pour un cadeau utile: que demande le peuple?

2) MOONCUP D’OCCASION – LE BON COIN

Il parait que les mooncups, c’est écolo-friendly car ça permet à votre eau de boudin mensuelle de s’écouler dans un bocal en plastique lavable plutôt que dans des serviettes hygiéniques jetables. Le cadeau rigolo par excellence à offrir à la personne qui vous rackette sans arrêt vos tampax à la pause déjeuner.

15 € sur le bon coin, ne me remerciez pas.

3) POUSSE DE CORIANDRE VIETNAMIENNE

Car il y en a marre des basilics en pot qui rendent l’âme au bout d’une semaine car ces petites chochottes ne supportent pas le froid (si tout le monde faisait comme eux, où irait le monde). La coriandre vietnamienne, ou corianus pour les intimes, n’est pas du genre à vous lâcher la veille de la préparation de votre plat fétiche. Elle pousse dans toutes les conditions climatiques (il suffit juste de lui donner plein d’eau et d’en faire des clones à intervalles réguliers). Le cadeau idéal pour votre ami bobo qui cherche à ajouter « une petite touche citronnée » à ses plats.

4) SAC DE COURSES « NUCLÉAIRE NON MERCI » – RÉSEAU SORTIR DU NUCLÉAIRE

J’avoue, la version danoise rend mieux mais que voulez-vous, on est en France on parle français.

atomkraft-nej-takPour 8 € vos amis seront munis d’un sac en coton moche rouge fluo – un choix de cadeau certes audacieux mais qui ne manquera pas de provoquer le débat dans la file d’attente de chez le boucher.

5) DON A L’ASPAS (ASSOCIATION DE PROTECTION DES ANIMAUX SAUVAGES)

Ouai parce qu’il y a toujours de connards qui trouvent ça rigolo d’écraser des renards sur la route, ou de les canarder comme des perdreaux dans la forêt.

Le cadeau à offrir d’urgence pour permettre aux renardeaux de continuer à tenir un blog crétin en toute tranquillité.

aspas

Sur ce je vous souhaite un joyeux noël.

Publicités

Un métier d’avenir à Londres: tueur de renard.

« En Angleterre (et au pays de Galles), la chasse à courre est interdite depuis 2004, mais tuer un renard au fusil dans son jardin est parfaitement légal. Et comme les 10.000 renards qui vivent à Londres ne sont pas aimés de tous, certains résidents n’hésitent pas à appeler des tueurs professionnels. Le New York Times a rencontré Phil, un plombier qui arrondit ses fins de mois en tuant des renards dans les jardins privés. Ses prix sont plutôt raisonnables: les familles, écoles ou clubs qui font appel à ce sniper spécialisé payent environ 100 euros pour un renard tué, et 63 euros par renard supplémentaire. Il arrive en effet que Phil tue quatre renards en une nuit dans un même jardin.Si Phil s’est lancé dans la chasse aux renards urbains, c’est pour se venger: le cochon d’Inde de sa fille a été décapité par un renard »

Il est grand temps de retourner vivre dans les bois.

7e64937574a04671e1dc1ac8e9c53d83

Je ne pense pas que les gens qui sont vraiment élégants se soucient tant que ça de leur élégance.

– Jean Tuitou

Cet article s’annonce d’ors et déjà complètement mensonger CAR il se trouve que j’ai la truffe humide depuis ce matin et que je crois bien que j’ai chopé le rhume.

Néanmoins, comme je suis, comme tous les blogueurs, quelqu’un de foncièrement malhonnête, je vais quand même vous exposer en détail mes astuces pour ne pas tomber malade au mois de Décembre (oui je sais le sujet fait très blog de mode, j’en ai honte mais j’explore de nouvelles pistes éditoriales…)

1) MANGER DE L’AÏL CRU

Votre entourage ne vous remerciera pas mais il faut tenter des expériences extrêmes pour être en forme.

Avant toute chose, je tiens à vous préciser qu’il n’est pas conseillé de manger de l’aïl cru sans accompagnement (de la même manière qu’il n’est pas conseillé de se mettre un aïl cru dans le vagin pour soigner ses mycoses) (je le précise car je suppose que si vous êtes tombés sur cette page c’est que vous étiez sur Doctissimo avant). Ma petite ASTUCE, c’est donc de mélanger l’aïl cru (coupé en morceaux) avec de l’huile d’olive, des herbes de provence et du fromage de chèvre. Les plus hypocondriaques d’entre vous pourront rajouter des algues, c’est délicieusement exotique.

2) GLOPPER DU L52

Je n’ai même pas été payé pour parler de ce truc (et c’est bien dommage car je suis une blogueuse vénale). Le L52, malgré son nom chimique, est une solution homéopathique qui se présente sous forme de gouttes et qu’il est conseillé d’ingérer à distance des repas (ne me demandez pas pourquoi. C’est de L’HOMÉOPATHIE). Je sais que vous ricanez sous cape mais quand vous commencerez à tousser convulsivement sans pouvoir vous arrêter vous serez bien contents d’avoir des gouttes d’eucalyptus à portée de coussinet.

3) ACHETER UN MANTEAU D’HIVER FOURRE EN PLUMES DE CANARD

Car les canards…slurps ronron.

Plus sérieusement, on sait toujours comment ça se finit avec les manteaux classes en laine: ces trucs coûtent 600 boules et au final on se gèle quand même les couilles quand on fait du vélo car ça n’a pas de fermeture éclair. La solution: la doudoune fourrée. Peu élégant certes, risque de ressembler à un boudin géant certes, mais chaleur optimale.  ATTENTION tout de même à ne pas choisir une doudoune écolo unfriendly type Canada Goose qui massacre des coyotes juste pour que des femelles grassouillettes puissent se la péter avec leur capuche à poils.

4) SE LAVER LES MAINS MANIAQUEMENT

J’avoue ne pas avoir respecté scrupuleusement ce dernier conseil – et la fureur divine s’est abattue sur moi comme vous pouvez le constater, parce que plus j’écris cet article et plus j’ai la fièvre. Si vous ne voulez pas passer 10 min à chaque fois que vous allez aux wc à vous récurer les tentacules dans leurs moindres recoins, vous pouvez opter pour la solution « gros sale mais efficace », qui consiste à ne pas utiliser de savon mais le pshitt à l’alcool qui pue là. En 10 secondes le truc est torché et on se sent propre comme un sou neuf.

5) HIBERNER

Est-ce que les ours sont malades en hiver? Non. Et vous savez pourquoi? Car ils hibernent.

016

je vais me coucher salut