archive

Archives Mensuelles: mai 2014

il y a un homme bedonnant qui arbore fièrement un pull-over loutre, 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, avec une désintérêt remarquable pour sa propre personne. Je pense que ça vaut le coup d’être raconté car a priori, en 2014, quiconque portant un pull-over loutre ne pourrait être qu’un affreux hipster tentant de se faire remarquer par ses vêtements trop chers, vintage, d’inspiration Wes Anderson. L’homme au pull-over loutre, au contraire, est grassouillet, crado, travaille de toute évidence au service informatique, porte des jeans trop larges, a une moustache grise et le port de tête caractéristique de quelqu’un qui ne porte pas de vêtements pour leur côté humoristique ou esthétique, mais pour leur confort. Il est évident en le voyant qu’il a certainement hérité de ce pull-over loutre lors d’un vide grenier obscur organisé par son neveu, et qu’il l’a adopté sans se poser la moindre question, parce que c’était pratique et que ça lui rappelait d’ancienne parties de pêche à la mouche (et de pêche à la fesse). J’aimerais lui parler mais crains d’être déçue (il est comme les trouvailles d’internet pour bien commencer la semaine: on est content d’avoir sa petite dose de loin tous les 7 jours mais pas plus car un verre ça va trois verres bonjour les dégâts).

Image

Que dire de plus?

« J’ai en général un mode de vie très nocturne, principalement parce que la lumière du soleil ne me réussit pas. Les couleurs vives, quelles qu’elles soient, me dépriment en fait, et mes humeurs sont plus ou moins inversement proportionnelles à la clarté du ciel. En fait, ma devise personnelle a toujours été que tout bon côté a forcément sa part d’ombre. Donc je programme mes courses à faire le plus tard possible, et j’ai plutôt tendance à émerger en même temps que les chauves-souris et les ratons laveurs, au crépuscule. » – Glenn GOULD