LES MEILLEURS JEUX VIDÉO DE TOUTE LA VIE

Salut les gras,

Je suis content de vous retrouver aujourd’hui afin de reprendre la ligne éditoriale, à savoir les listes de trucs.

[ATTENTION DISCLAIMER] (Je me suis rendu compte récemment que j’étais attaché à ce blog parce que c’est comme un journal intime interactif que j’aurais tenu pendant plusieurs années. J’aime bien cette idée que tous les livres que j’ai aimés, toutes mes petites obsessions, brâmes et découvertes du quotidien sont stockés là; et quand je remonte dans les archives je me sens toujours vaguement content que TOUT soit bien rangé ici et pas dans des vieilles boites en carton poussiéreuses au fond de mon grenier. D’où ma résolution 2018 de continuer à alimenter régulièrement le bouzin. Hashtag archives nationales, madeleine project, enculage de mouches)

Bref, les jeux vidéo donc. Je dois vous prévenir, par souci d’honnêteté, que je ne suis absolument pas un expert en la matière (en effet le concept de jeux vidéo était soumis à un embargo strict dans ma grotte quand j’étais enfant et adolescent à cause d’angoisses parentales portant sur les mots-clés « Japon » et « Violence »). C’est pourquoi je me garde bien d’émettre mon point de vue quand il est question:

  • du débat sur le sexisme dans les jeux vidéo
  • du débat sur l’Art (« le jeu vidéo est-il un art comme les autres au même titre que le cinéma et la littérature? »)

L’unique raison pour laquelle il m’arrive de jouer à des jeux vidéo, c’est à cause de mon mâle. Voici donc en exclusivité mes jeux favoris parmi l’amas de conneries, pardon, les découvertes que j’ai faites ces derniers mois:

1.JOURNEY

Journey c’est vraiment très très très très beau. En y jouant, j’ai ressenti une sensation de glisse et d’espace vraiment géniale (le même genre d’émotion que la première fois où j’ai eu le droit de monter à l’avant en voiture et que j’ai vu la route se dérouler devant moi, ou que la première fois où j’ai vu un film en 3D (c’était la descente du nil, à la géode) (oui je fais vraiment des métaphores de merde)).

Ce qui est chouette dans Journey c’est que le jeu ne nécessite pas de compétences « techniques » particulières: on se contente de pousser le petit personnage (le bidule à la cape rouge que vous voyez sur l’image ci-dessous) et celui-ci s’envole, glisse sur le sable, avec un petit cliquetis très apaisant. La luminosité évolue au fil du jeu; le personnage traverse plusieurs villes abandonnées à l’architecture plutôt moyen-orientale. La fin est vraiment exceptionnelle, avec des paysages qui rappellent à la fois l’Himalaya et le Japon.

J’avais la larme à l’oeil quand j’ai terminé le jeu, parce que c’est typiquement le genre d’expérience qu’on ne vit qu’une fois et c’est pas pareil la deuxième fois.

2.PHOENIX WRIGHT

Si comme moi vous manquez clairement de coordination entre votre patte droite et votre patte gauche et que vous mourez toujours en trente secondes lors des combats, alors ce point and click est fait pour vous. Phoenix Wright, c’est un peu le Sherlock Holmes de la DS: c’est un jeune avocat qui se démène dans divers tribunaux hostiles pour sauver ses clients d’une mort certaine et faire triompher la Vérité.

Si, comme moi, vous êtes en renardeau enquêteur dans l’âme, nul doute que vous frétillerez d’aise en jouant à ce jeu et que vous vous metterez à glapir « OBJECTION! » à tout bout de champ à chaque fois que quelqu’un dans votre entourage dira une connerie.

3.WINDJAMMERS

Si comme moi vous n’arrivez pas à jouer au frisbee en vrai car cet objet vous fait mal aux mains à chaque fois que vous le rattrapez, alors Windjammers est clairement fait pour vous. Musique détendue du coussinet, plages de sable fin, cocotiers, meufs en bikini qui comptent les points à la fin des matchs: toutes les conditions sont réunies pour passer un bon moment. Sans compter que vous pourrez choisir votre joueur parmi une liste de personnages plus Pascal Brutaux les uns que les autres (ma préférence va pour Klaus Wessel, le gros allemand).

A noter que Windjammers est un jeu addictif et qu’il n’est pas impossible que vous restiez scotché de longues heures sur votre canapé à essayer de grimper les échelons de la hiérarchie mondiale – car OUI, il existe un classement mondial des joueurs de Windjammer, et chaque match gagné en ligne vous fait engranger des points (à noter que le champion du monde actuel est français, qu’il s’appelle Kévin et qu’il se la pète grave sur son compte twitter).

4. FISCAL KOMBAT

Jeu vidéo vraiment drôle mettant en scène Jean-Luc Mélenchon et dont le but est de récupérer le flouze perdu de la France en se battant contre des fraudeurs fiscaux tels Jérôme Cahuzac. Très rigolo.

Publicités
7 commentaires
  1. O. a dit:

    Ma fibre ludique frétille! 🙂
    Et puis ça va me changer un peu de Fifa 18…

    J'aime

    • renardeau a dit:

      alors l’honnêteté me pousse à préciser que j’ai hésité à inclure Fifa (car je suis un beauf dans l’âme). mais je ne l’ai pas fait (car je suis un hipster)

      J'aime

  2. moi j’ai pas trop lu l’article parce que les jeux vidéos ça m’épuise. mais je suis ravie que ce blog soit remis à flot, et ravie aussi que ton blog, comme le mien, ait surtout vocation à être un « dear journal » public. on a le droit au détail du boulot ? est-ce que tout le monde que je connais se met à la permaculture en 2018 ? love, love, etc

    J'aime

    • renardeau a dit:

      oulala alors il se trouve que mon boulot est top secret défense (mais je suis soudoyable facilement. il suffit de me filer des codes gratos pour avoir accès à infogreffe)

      J'aime

  3. Ouais a dit:

    Ici Albert, le poireau chieur interpassif de l’espace. Mais bordel, t’allais quand même pas nous laisser, nous, les fainéants misereux incultes avec cette ordure bourgeoisomonarchiste de JKF14!!!!!!

    J'aime

    • renardeau a dit:

      si ça te peut te rassurer, je suis plus chômeur, mais j’ai pas encore de contrat de travail et j’ai toujours pas été payé (je reste dans le club, donc)

      J'aime

      • Ouais a dit:

        Ce qui me rassurerait c’est que tu exerces un boulot que tu aimes bien payé …

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :