LISTE DE TRUCS COOLS EN VRAC

Salut les lézards,

De base j’avais prévu de râler contre cet attrape-crétin de Macron (comme toujours) mais finalement je me suis dit que c’était chiant, de râler tout le temps sans jamais rien proposer de constructif. C’est pourquoi j’ai décidé à la place de vous faire la liste des trucs COOLS que j’ai découverts ces derniers temps. En espérant que cela vous inspirera dans votre lutte contre le capitalisme.

Bisous.

1.LA VIE SECRÈTE DES ARBRES, Peter Wohlleben

Est-ce que vous aussi des fois vous prévoyez d’offrir un livre à quelqu’un et finalement, le livre en question a l’air tellement bien que vous le lisez d’abord et que vous ne le refilez à la personne que trois mois de plus tard ? (tout surligné et annoté?) C’est un peu ça qui s’est produit avec la vie secrète des arbres. Dès le premier chapitre, je me suis mis à glapir comme un forcené :

« Il y a longtemps de cela, alors que je parcourais l’une des anciennes réserves de hêtres de mon district, de curieuses pierres moussues ont attiré mon attention. J’étais passé maintes fois à côté sans les remarquer, jusqu’à ce jour où je me suis arrêté et accroupi. Leur forme, en léger arc de cercle, était peu ordinaire. En soulevant un peu la mousse, je mis au jour l’écorce. Ce que je croyais être des pierres était en fait du vieux bois. Le bois de hêtre pourrissant habituellement en l’espace de quelques années sur un sol humide, la dureté du morceau que j’examinais m’étonna. Surtout, je ne pouvais pas le soulever, il était solidement ancré dans le sol. Je grattai un petit morceau de cette écorce avec un canif et découvris une couche verte. Verte ? Cette couleur n’apparaît que lorsqu’il y a présence de chlorophylle, soit dans les feuilles fraîches, soit stockée sous forme de réserve dans les troncs des arbres vivants. Une seule explication était possible : ce morceau de bois n’était pas mort ! A y regarder de plus près, les autres « pierres » n’étaient pas disposées au hasard, mais formaient un cercle de 1,50 mètre de diamètre. Je me trouvais en présence des très anciens vestiges d’une immense souche d’arbre. Il ne subsistait que quelques fragments de ce qui avait jadis été l’écorce tandis que l’intérieur s’était depuis longtemps décomposé en humus, deux indices qui permettaient de conclure que l’arbre avait dû être coupé entre 400 et 500 ans auparavant. Mais comment était-il possible que des vestiges survivent aussi longtemps ? Les cellules se nourrissent de sucres, elles doivent respirer, se développer, ne serait-ce qu’un minimum. Or, sans feuilles, donc sans photosynthèse, c’est impossible. Aucun des êtres vivants de notre planète ne résiste à une privation de nourriture de plusieurs centaines d’années, et cela vaut aussi pour les vestiges d’arbres, du moins pour les souches qui ne peuvent compter que sur elles-mêmes. A l’évidence, ce n’était pas le cas de celle-ci. Elle bénéficiait de l’aide que les arbres voisins lui apportaient par l’intermédiaire des racines. La transmission des substances nutritives s’effectue soit de façon diffuse par le réseau de champignons qui enveloppe les pointes des racines et contribue ainsi aux échanges, soit par un lien racinaire direct. Je ne pouvais savoir quelle forme de transmission était ici à l’œuvre, car je ne voulais pas causer de dommages à cette vénérable souche en fouillant le sol. Mais une chose était sûre : les hêtres environnants lui diffusaient une solution de sucre pour la maintenir en vie. Pourquoi les arbres ont-ils un comportement social, pourquoi partagent-ils leur nourriture avec des congénères et entretiennent-ils ainsi leurs concurrents ? Pour les mêmes raisons que dans les sociétés humaines : à plusieurs, la vie est plus facile ».

Ce livre est une mine d’informations fascinantes, et l’occasion de se forger une solide culture végétale afin de clouer le bec aux deux fléaux de notre époque : les libéraux et les végétariens. Je vous laisse le lire pour savoir pourquoi mais sachez que vous aurez de bons arguments en stock la prochaine fois que quelqu’un vous sortira des conneries sur la loi du plus fort qui règne dans la nature (et que notre économie humaine se doit de copier). Ou quand un végétarien tentera de vous expliquer la différence entre le règne animal et le règne végétal (ou le retour du débat sur la souffrance et le cri de la carotte). En bonus, il y a pas mal d’infos croustillantes sur les champignons et les chauves-souris.

2.MAD MAX : FURY ROAD

J’avais un gros a-priori sur ce film avant de le voir (car, sous mes apparences de renard sauvage, je ne suis pas un aficionado de films d’action violents). D’ailleurs j’ai passé la première demie-heure de visionnage à grogner devant la surenchère de cliché machistes (une société patriarcale basée sur les grosses voitures et les femmes tire-lait, une armée de guerriers blanchâtres et dégénérés qui ont tous le même père : wtf ?). Mais, lentement mais sûrement, le film s’est acheminé vers tout l’inverse et ça a été tellement, mais tellement COOL que j’ai même pleuré à la fin. Je crois que c’est mon film pref de l’année (après l’enlèvement de Michel Houellebecq of course).

4838167533001_4911162625001_4911145572001-vs

3.PICARDIE DEBOUT

Je viens de remarquer que j’en ai étonnamment peu parlé sur ce blog mais il se trouve que depuis plusieurs mois je voue un culte à François Ruffin. C’est simple et je le dis sans objectivité aucune : François Ruffin est la seule personne en France avec qui je suis intégralement d’accord, quoi qu’il dise, et je souhaite qu’il devienne président de la république (autant vous dire que je suis sur les starting-blocs pour 2022). C’est pourquoi j’ai décidé de faire une entorse à mon règlement interne de renard (grogner oui, s’engager en politique non) pour participer, en mai dernier, à la campagne de Picardie Debout pour les législatives. Et franchement c’était TROP BIEN. J’étais déjà plutôt radicalisé avant, mais la campagne n’a fait qu’accélérer le processus. Je suis rentré à la maiz totalement galvanisé. Car j’ai compris un truc tout bête (mais qu’on oublie souvent à gauche) : il est possible de gagner des batailles ! Et l’ennemi (en l’occurrence En Marche) vacille plus facilement que prévu. Alors il est évident qu’au vu du nombre de siège ridiculement bas obtenu par les Insoumis aux législatives au niveau national, la victoire de Ruffin dans la 1ere circonscription de la Somme paraît comme une goutte d’eau dans un large fleuve macroniste. Mais il a déjà commencé à grogner et à envoyer des boulets rouges un peu partout, et je suis CONTENT. J’aime bien me dire que c’est peut-être le début d’un mouvement qui prendra de l’ampleur. A mort le capitalisme et vive la révolution !

18921719_1524896077562113_4655634450708778682_n

En plus François R. court le 5k à 15 km/h en moyenne. De quoi impressionner toutes les youtubeuses fitness en marche.

4.LES CARTES DE VŒUX GARAGE DELOFFRE

Je ne sais pas vous mais moi je suis un grand aficionado de papeterie. Dès que je suis dans une librairie ou un bar-tabac, je suis en quête de CARTES (si possible moches et remplies d’humour gras). C’est pourquoi j’ai été excessivement enthousiasmé le jour où je suis tombé sur les cartes de vœux Garage Deloffre :

15622749_936649869804469_4716269288313140889_n

J’ai pensé que ça vous plairait aussi, pour offrir à vos amis macronistes pour leur anniversaire. En bonus, la personne qui tient la page facebook est très aimable :

RENARDEAU : bonjour je souhaite envoyer une carte de vœux passive-agressive à l’un de mes amis. où puis-je me procurer vos œuvres?

GARAGE DELOFFRE : bonjour, c’est une très bonne idée. l’intégrale des cartes paraîtra aux éditions lapin le 24 août.

RENARDEAU : TOP COOLOS! on a hâte.

GARAGE DELOFFRE : si c’est urgent, n’hésitez pas à lui envoyer le fichier numérique de la carte, il la recevra et sa journée sera ruinée, mais c’est vrai que le papier fait plus d’effet.

Publicités
4 commentaires
  1. Ouais a dit:

    Ça fait plaisir en tant que sale boulet à chier de la bouche d entendr

    e une personne en accord sur presque tout!

    Je dis « presque », parce que je dis en direct à 98% de mes mes 3 amis, qu’ils sont pire que des étrons putrides et que l’urine sent bon en comparaison! Même les gens un peu de gauche sont contents de ce putain de fumier de bodysnatcher au sourire JFKien zombiesque. J ai envie de degueuler en permanence…

    J'aime

  2. Caroline a dit:

    Mad Max Fury Road = de la bombe de balle, comme on disait au début des années 2000.
    Tellement cool…

    Aimé par 1 personne

  3. Ouais a dit:

    Non mais c est quoi ce bordel de chiottes sans caca!!? On veut du sale nous! On veut des conneries! On veut une vieille peau noire (rouge) mal embouchée!!!

    Oui je ne peux plus voir les hémorroïdes en couleur, que des trucs noirs ou gris tubéreux

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :