JOURNAL DU CHÔMAGE – BILAN APRÈS 3 MOIS

Salut les fillonistes,

Aujourd’hui, je propose de sabrer le champagne: ça fait 3 mois que je suis au chômage et pour l’instant personne ne m’a attrapé par la peau du cou pour me forcer à me remettre au travail! whoop whoop

Gros succès sur le front de la glandouille active, donc.

Par contre là où je suis moins content, c’est par rapport à mon terrier. Car figurez-vous (attention sortez mouchoirs et clarinettes): on va se faire expulser de l’appart. Rien de bien grave vous me direz, des locataires qui se font tèj parce que le proprio veut vendre, ça arrive tous les jours. Ouai. Sauf que d’ici la fin de notre bail, le proprio a décidé de construire devinez quoi? Un balcon.

Avant j’aimais bien les balcons, je trouvais que c’était sympa comme concept, ambiance « je fais pousser des tomates cerise en pot comme un gros bobio ». Maintenant, je les hais. Déjà, qui a eu l’idée de construire un balcon au Danemark? Et qui plus est côté nord? Il fait jamais beau dans ce pays de toute façon: tout le monde sait que personne n’ira bronzer dessus, même en été (sauf les mouettes. j’espère qu’elles chieront dessus tiens). Et puis qui dit balcon dit « gros trou dans le mur »; or tout le monde conviendra qu’au mois de Février, c’est l’idée la plus con qui existe (amis du chauffage central, bonsoir).

Je crois que les ouvriers ont repéré qu’il y avait du renard agressif dans la place, parce qu’ils ont attaqué par étapes, suivant la technique bien connue du salami. Le principe de la technique du salami est simple, c’est pareil que le détricotage de l’état providence: on évite de supprimer trop d’acquis d’un coup. On rogne un peu par çi, un peu par là; c’est pas assez gros ou pénible pour susciter du brâme alors on attend un peu que l’animal concerné s’habitue; puis une fois que l’acclimatation à la nouvelle situation est faite, on enlève une autre tranche de salami, etc, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de salami.

Actuellement, au niveau du salami je dirais qu’il nous reste environ 2 tranches avant de nous retrouver SDF (ce qui est à la fois terrifiant est vaguement rigolo, ambiance survivalisme avant l’heure).

Au début ils se sont contentés de faire un trou dans le mur + de virer le plancher qui se trouvait juste à côté de la fenêtre. Pour compenser ils nous ont laissé un petit chauffage portatif du coup on s’est dit « trop sympa » et on a continué à vivre notre vie comme avant (en évitant de s’approcher de la fenêtre quand même pour pas risquer de tomber dans un trou). Comme on réagissait bien, ils ont décidé de nous mettre un peu plus de pression en commençant à travailler dès 7h30 le matin. Alors ouai j’avoue tout: moi à 7h30 du matin je n’ai rien de présentable: j’ai le poil débraillé, je suis grognon parce que j’ai mal dormi et SURTOUT, SURTOUT, j’ai besoin d’aller faire caca.

[avouez que ça vous a manqué les posts de blog où ça parle de caca?]

C’est comme ça qu’un matin, alors que j’étais assis sur le trône à moitié à poil, j’ai entendu quelqu’un (quelque chose?) gratter dans la cuisine. J’ai appelé mon mâle (car je suis trouillard) en disant « c’est quoi ce bruit? ». Pas de réponse. Tout de suite je me suis dit: ça y est, il y a un serpent à sonnettes dans l’appart, on va tous mourir. Je me précipite dehors à moitié cul-nul, prêt à en découdre (je suis trouillard mais brave) et là sur qui je tombe? Sur les ouvriers, tranquille pépouze, qui étaient en train de percer le mur de la cuisine. A 7h30 du matin les gars. Où est le respect?

Mais ça encore c’était petite bite comparé à ce qui a suivi. Parce que le matin suivant, alors qu’on s’était levés tôt exprès pour avoir le temps de manger (et de faire caca) avant l’arrivée des perceuses, le respo en chef du balcon s’est pointé  dans notre cuisine et nous a fait: « bah alors? qu’est-ce que vous foutez là? »? Je me suis drapé dans ma cape de ménagère italienne indignée et j’ai fait « mamma mia qu’est-ce que tou fous là toi? ». Et là cette personne nous a dit avec une grande tranquillité qu’il pensait qu’on était au courant, qu’apparemment non et que c’était bien dommage, mais que ça ne changeait rien: aujourd’hui, zou, ils enlevaient tout le plancher de la cuisine. Grand prince, il nous a donné une heure pour manger et virer tous les meubles de la pièce.

Ce que nous avons fait. J’avais l’impression de revenir cinq ans en arrière, quand avec le mâle on habitait dans un 14 m² à Paris, que les wc étaient sur le pallier, la douche collée aux plaques de cuisson de la « cuisine » et que pour dormir, il fallait déplier un canapé-lit qui occupait alors l’intégralité de la pièce (rendant toute sortie aux wc impossible). Puis le mâle est parti au travail et moi j’ai tenter de lire sereinement un bouquin sur la permaculture (c’est pas parce que je suis au chômage que je ne travaille pas secrètement à changer le monde, n’ayez crainte). Mais il y avait des bruits suspects dans la cuisine, donc je me suis senti inquiet. A midi, quand les ouvriers sont partis manger, j’ai risqué un œil dans la pièce et là, surprise: je me suis rendu compte qu’ils n’avaient pas fait que virer le plancher, mais toute la cuisine avec. Plus moyen de cuisiner quoi que ce soit donc, et plus de lavabo non plus (mais qui a besoin d’un lavabo en 2017?)

dsc_4679

R.I.P la cuisinière

En gros la pièce ressemblait à un appartement syrien post bombardement (sens de la mesure, etc.), et pour aller aux wc il fallait se frayer un passage parmi un amas indéterminé de gravats et de CLOUS:

dsc_4685

dsc_4684

touch my tetanos

Je n’étais pas content, donc. Comme j’étais pas content, j’ai collé un poster de Philippe sur le frigo histoire de dévoiler le fond de ma pensée au proprio si jamais l’envie lui prenait de venir faire un tour dans notre grotte:

dsc_4686

Mais ça n’a servi à rien: pas plus tard que le lendemain, et alors que je me morfondais sur ma couverture chauffante (oui j’ai enfin accepté de me servir de la couverture chauffante que le mâle a acheté au magasin d’occasion même si c’est pas écolo. car j’ai des ENGELURES aux orteils ok), j’ai entendu une clef tourner dans la porte d’entrée. Et là bim: je me suis retrouvé face à un mec et sa fille, qui me regardaient avec un air de merlan frit. Je sais pas sur quoi ils s’attendaient à tomber? (certainement pas sur moi et mes culottes en train de sécher). J’ai vite pigé que ces personnes étaient les futurs proprios de l’appart, et qu’ils venaient en visite préliminaire afin de superviser l’avancée des travaux. J’ai eu envie de leur faire caca dessus mais je me suis abstenu.

La suite au prochain épisode, donc. En attendant, n’oubliez pas d’œuvrer à la destruction du capitalisme!

Allez bye

 

Publicités
7 commentaires
  1. aubepine a dit:

    Mais où fais tu ton yoga désormais?
    Je suis tout à fait sensible au drame de ton appartement ambiance Sarajevo le siège II (d’ailleurs, est-ce bien légal? Ça me semble fou) mais j’ai aussi une question complètement à côté de la plaque: aurais Tu quelques reco de chaînes YouTube (ou blog) pour le yoga? (Débutants inclus) (francophone ça serait encore mieux) (et qqn de pas horripilant). parce qu’il y a une offre pléthorique et que pour le moment j’ai surtout perdu du temps à zapper
    La motivation? Trouver une alternative au duo cafe/tour de pâté de maison pour me rebooster/faire une pause quand je somnole en journee. On m’a parlé de tara stiles mais c’est clairement pas la personne qui va me réconcilier avec la discipline, même si j’admire sa sveltesse et sa fluidité … (surtout elle va un peu vite pour moi, et mon anglais).

    J'aime

    • HA je suis secrètement content que tu décides de t’attaquer au yoga 😀 moi la chaine youtube que je pref (en français) c’est celle d’Ariane: https://www.youtube.com/channel/UCoDC240d7nba8YAguZ6G3Lw/videos
      Cette personne a conquis mon cœur car:
      – il n’y a pas de musique neuneu énervante derrière ses vidéos
      – elle a l’air sympa
      – elle a l’air de galérer un peu dans la vie, pas comme toutes les nanas instagram top confiance en elles qui ont l’air de rouler sur l’or
      – elle explique hyper bien, ses cours sont à la fois faciles à suivre et exigeants (ce qui est rare)
      Si tu vas dans « playlists » tu peux choisir le type de cours que tu veux. Moi en général je pioche dans « vinyasa yoga » (parce que c’est plus actif et que je souhaite avoir des gros muscles). Mais pour débuter la routine débutant est pas mal, ou alors le défi 30 jours de yoga à la maison.
      Tara Stiles, fuis comme la peste: cette personne est insupportable ^^

      J'aime

  2. Lagarde a dit:

    Rien de tout cela ne devrait résister à une bonne boisson chaude, une paire de chaussettes de laine et quelques bougies au pays qui a inventé le bonheur !
    Sans blague, on peut faire ÇA à des locataires? Faut peut être pas le raconter, ça pourrait donner des idées….

    J'aime

    • Ouais a dit:

      C est le moment de transormer cet appatement loué Syriodanois en terrain miné à fragmentation!!!!
      Autre solution plus sournoise, cacher des camemberts et des livarots partout dans les gravats!
      Que les nouveaux proprios profitent eux aussi des joies historiques de leur si joli perchoir mal acquis!

      Enfin une blogueuse de mode qui nous parle de caca!!!!!!!:)
      Ca faisait longtemps….

      Vous pourriez aussi chaque nuit faire du béton et reboucher tous les trous! Soyez destructivement constructive bordel de chiottes!

      Si mes trouhiottes ne degueulaient pas les intraterrestres trop fragiles pour vivre das l espace avec Albert le poireau chieur, je vous en aurait bien confié un! L avantage avec le vide spatial c est que tout est trou, donc à quoi bon percer!

      J'aime

      • renardeau a dit:

        pas mal cette idée de camembert cosmique, je note!

        J'aime

  3. Tu peux peut-être en faire un roman sarcastico-tragico-rigolo ? (positivons)

    J'aime

    • renardeau a dit:

      sinon, il reste le beurre de cacahuètes (le beurre de cacahuètes est la solution à tous les problèmes)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :