RECETTES DE CUISINE POUR CARNIVORES EXIGEANTS

« Les restaurants et les enfants sont deux concepts qui ne vont pas très bien ensemble. Les uns sont des lieux d’échange, de dégustation et de convivialité épicurienne quand les autres ne sont — en grande majorité, il faut l’avouer — que de petites créatures sales et bruyantes, connues pour avoir une capacité d’attention qui dépasse rarement les trente secondes. Car on a tous déjà croisé la route (et le nez qui coule) de ce gosse insupportable qui n’en finit pas de criser à la table d’à côté pendant qu’on essaie d’assaisonner religieusement son steak-tartare. Pourtant, alors que la tension est palpable et que ce mioche mérite visiblement que quelqu’un lui mette un petit coup de pression, il est impensable de péter un câble et de s’en prendre directement au petit bonhomme. On se retient principalement à cause de cette règle tacite en vigueur chez les gens biens qui veut que l’on ne s’en prenne jamais à plus petit et plus faible que soi. Ensuite, on ne dit rien parce que, de toute façon, on finit toujours par se faire traiter de psychopathe aigri qui préfère les chats aux enfants »

Vice.com, « un pas de plus vers la fin des gosses qui chialent au restau »

Salut les buissons ardents,

Je sais pas vous mais moi je suis un peu nul en cuisine. D’ailleurs les recettes sur internet estampillées « végan » ou « trop facile vous allez voir » me font en général hurler car moi je rate à chaque fois (qui sont les foodies? quels sont leurs réseaux? pourquoi utiliser des mots compliqués tels que « faire blanchir les légumes »???). Bref, du coup comme je pense que vous êtes aussi nuls en cuisine que moi voici mon top 5 de mes recettes pref. de toute la vie. 100% réalisable par toutes les formes d’intelligence, parole de mammifère.

59210_355793384541379_1093559909_ntext from dog

1. POULET RÔTI AUX 40 GOUSSES D’AIL

Recette ayant le bon goût de combiner deux de mes passions dans la vie à savoir: le poulet et l’ail. Ne vous laissez pas intimider par la partie relative à la farine qui soude les bords de la cocotte (en vrai c’est facile à faire et rigolo). Le truc TROP COOL avec cette recette, c’est qu’une fois que c’est cuit, vous pouvez vous faire des tartines avec l’ail écrasé sur du pain grillé.

2. SOUPE DE POIS CASSÉS

Je suis trop fier de moi car d’habitude je suis nul en soupes or celle-là, je la réussis à chaque fois (call me top chef). Les ingrédients:

  • la moitié d’un sachet de pois cassés
  • 3 carottes
  • 3 patates
  • 1 feuille de laurier
  • 1 oignon
  • 1 ail

Vous foutez tout ça dans une casserole avec quand même plein d’eau (parce que les pois cassés sont des êtres pénibles qui absorbent une quantité de liquide inimaginable) et vous laissez cuire bien 1h à feu doux avec du sel et du poivre. ATTENTION: les pois cassés sont fourbes et il faut remuer régulièrement sinon ça mousse outrageusement et ça finit par déborder. C’est chiant parce que ça tâche en plus (je déteste nettoyer la cuisinière).

20151210_185125

exemple d’accident facilement arrivé

3. KARÊ RAISU

Je l’avoue, cette recette c’est un peu un plaisir coupable car elle nécessite l’utilisation de boites de Golden Curry (or malgré toutes mes recherches, il n’y a pas d’alternative bio à ce truc et il est donc fort probable que vous ingurgitiez tout un tas de cochonneries). L’avantage du curry japonais cela dit, c’est que ça fait manger des légumes aux mâles ni vu ni connu (vous pouvez adapter la recette et y fourrer tous ceux qui vous tombent sous la main), et qu’il est possible d’en préparer des quantités gargantuesques afin de manger le même plat toute la semaine. Vous pouvez utiliser la viande de votre choix mais moi je trouve qu’avec du porc c’est plus slurps ronron.

4. PÉLA

Le plat grassouillet et facile par excellence (essayez quand même de vous procurer du reblochon et du lard de qualité sinon franchement c’est dommage). Je suis nrv car les recettes sur internet racontent n’importe quoi donc voici EN EXCLUSIVITÉ l’unique procédure à suivre (ne me contredisez pas car je suis un animal agressif):

  • commencer par faire sauter des pommes de terre à la poelle
  • quand c’est bientôt cuit, faire revenir dans une autre poelle du lard fumé
  • et puis aussi des oignons séparément
  • ensuite trouver un plat qui va au four, y mettre lard, patates et oignons mélangés. Couper un reblochon en deux et l’étaler de tout son long sur la préparation (si vous êtes au régime et que vous voulez avoir bonne conscience, vous pouvez gratter un peu le reblochon avant usage et vous débarrasser des côtes)
  • mettre au four et surveiller du coin de l’œil car ça cuit vite (c’est prêt quand le reblochon est fondu)

5. AUBERGINES A LA PARMIGIANA

Un grand classique indétrônable (et une des rares recettes végétariennes un peu festive)

BONUS CAKE AU THON

Le plat régressif du dimanche soir. Ingrédients:

  • 100g de farine
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (incroyable mais vrai: le bicarbonate de soude a le même pouvoir que la levure chimique pour faire lever vos gâteaux)
  • 3 œufs
  • 5 cl d’huile
  • 10 cl de lait
  • 1 cuillère à soupe de moutarde
  • 1 poignée de gruyère
  • 1 boite de thon
  • câpres ou olives selon ce que vous pref.
  • sel & poivre

Mettre le tout dans un moule à cake recouvert de papier sulfurisé et cuire un peu plus de 35 min à 180 degrés.

Publicités
3 commentaires
  1. Et le bénédicité dans tout ça?!!
    Les recettes vegan, j’avoue, ça fout les jetons rien qu’à parcourir la liste d’ingrédients.

    J'aime

  2. Oh mais merci parce que l’ail est une de mes passions et je suis aussi nulle en cuisine (mon entourage refuse désormais de goûter à tout ce que je cuisine pour la première fois ce qui nous limite un peu). Les recettes vegan c’est du fake, sérieusement, j’ai essayé un jour de faire une pâte brisée sans beurre (avec de l’huile d’olive), j’ai failli envoyer dans l’outre monde toute une tablée.

    J'aime

    • ouais a dit:

      Ce ne sont pas les gosses (hipssss) qui sont à baffer, mais bien les parents, qui veulent faire comme s ils navet (blorps) pas d enfant, alors oui, qu ils fassent des chiens ou des chats (pour les bourgeois différents des gros lourds qui aiment les trucs qui font ouafff) en copulant à mort (blouhipssss, ça les décoincera, mais qu ils se protègent avec un filtre qui ne laisse passer que les bébés animaux et c est tout!!!!) parce que merde!

      En bref, qui ne s est pas fait chier tout gosse au restau, alors pourquoi faire subir ça à ses progénitures, s il les aime????

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :