CARDIO FRÉQUENCE MÈTRES

– « Pourquoi avoir entarté pour la huitième fois celui qui semble être votre ennemi de toujours, Bernard-Henri Lévy? »

– « Il restera toujours pour nous la tête à tarte par excellence. C’est l’incarnation du pouvoir dans toute son horreur et nous avons le poil particulièrement hérissé par son arrogance nombrilesque. Il se prend tragiquement au sérieux, est de plus en plus influent et absolument antipathique. Vous ne pouvez pas vous imaginer le nombre de chauffeurs de taxi et de barmen que nous avons rencontrés qui nous ont dit : “Il nous a pris de haut.” Nous luttons contre cette personnification méprisante du pouvoir. »

Interview de Noël gloup gloup Godin

Salut les étrons,

Aujourd’hui, sport.

Récemment, j’ai acquis un cardiofréquencemètre. Alors ouai je vous entends d’ici à ricaner dans vos grottes, mais j’ai envie de vous dire, IL ÉTAIT TEMPS. Car avant l’achat de cet appareil technologique, je me fourvoyais totalement sur ma condition physique (pour vous situer l’étendue du déni, depuis que j’ai gravi le Cormet de Roselend à la force de mon mollet je suis persuadé être le Laurent Jalabert du groupe).

Samedi dernier, donc, après avoir passé 1h30 à comprendre comment cette putain de montre fonctionne que fait la police pourquoi les notices d’utilisation sont elles aussi peu utilisateur-friendly je me suis lancé, à savoir que j’ai quitté la position horizontale afin de descendre les escaliers.

Le cardiofréquencemètre a indiqué, dans sa grande mansuétude, une fréquence cardiaque de 110 battements par minutes, que j’ai chassée d’une revers de main par un désinvolte « il est neuf il lui faut un petit temps d’adaptation c’est connu que les premières mesures sont toujours fantaisistes ».

Puis, muni de mon legging Adadas troué, je me suis élancé dans la forêt, la cuisse triomphante, pour une course de 10 minutes pétantes visant à mesurer ma VO2 max.

Le cardiofréquencemètre est monté direct à 180 battements par minute – et nous n’avions alors pas parcouru le dixième du parcours. Rage, humiliation, désespoir (ricanements du mâle). Je me console un peu en piaillant à qui ne veut pas l’entendre que la fréquence cardiaque maximale est inégale selon les espèces (plus le mammifère est gros et plus son cœur bat lentement; prenez la baleine par exemple: sa fréquence cardiaque plafonne seulement à 20 battements par minute. et moi je suis un petit renardeau). Mais c’était sans compter l’après course, à savoir la mesure du temps de récupération, qui a été tellement longue qu’on a eu le temps de se nettoyer tous les coussinets le temps que ça redescende à un rythme normal.

Cette expérience m’a non seulement fait comprendre la nécessité de commencer d’urgence les fractionnés, mais fait également méditer sur la vie, la mort, les blogueuses mode et Didier Deschamps.

Untitled3

En ce moment dans les sous-bois rugit un débat stupide portant sur la tendance « healthy ». Avec d’un coté du ring les végétariens marathoniens, adeptes de graines de chia et de photomontages culpabilisants a base de soutifs de sport Nike – de l’autre les féministes 2.0 qui brament que faire du sport et manger sainement, c’est proner l’anorexie et MEME le génocide des juifs (n’ayons pas peur des nuances).

Je sais pas vous, mais moi ça me donne des envies de facepalm. Parce que le sport à la vérité c’est quoi? Revenons aux bases les gars, revenons aux bases, c’est a dire a Didier Deschamps. Dans ce docu à partir de 1:09:09 (je ne suis que nostalgie et amour ❤ ), on voit l’équipe de France de foot 98 faire un footing dans les fougeres. Que nous apprend cette séquence?

  1. tout le monde court et personne n’a échappé au truc sous prétexte qu’il avait mieux a faire sur internet
  2. personne ne chaloupe de la fesse au rythme de Beyonce, ambiance « who run the world? girls! »
  3. personne ne porte de chaussettes montantes FLUO a 315 euros
  4. personne ne boit de vitaminwater
  5. (et bien sur personne ne s’est maquillé avec une palette « spéciale glands »)

Concluons avec ce compte rendu de course hallucinant trouvé sur le blog de Ma Fine Bouche:

« Une fois que je passe l’arche, j’essaie de dépasser les coureuses devant moi pour me caler sur mon rythme de 4’30 par kilomètre. J’ai cru que toutes ces femmes s’étaient passées le mot pour m’empêcher d’avancer. Entre celles qui téléphonaient à leurs copines, celles qui s’arrêtaient pour prendre des selfies, celles qui marchaient tranquillement, je dois avouer que je n’avais jamais vu ça sur une course ! Quel que soit le niveau ou l’objectif de chacun, une course officielle est faite pour être courue, enfin je crois. Je suis peut-être trop pragmatique, mais j’ai halluciné. J’ai passé les deux premiers kilomètres à slalomer en essayer de ne bousculer personne et ce ne fut pas chose aisée ».

(rendez-nous les claques sur les fesses d’Aimé Jacquet!)

Bon sur ce je vous laisse avec une photo issue du très chouette projet photographique de Kate T. Parker intitulé « strong is the new pretty », dans laquelle on voit des gamines courir dans la boue avec un naturel qui rappelle des époques révolues (avant les smartphones).

Untitled

PS: cette information n’a aucun rapport avec rien mais les bouts de coquilles d’œuf avalés crus donnent l’appendicite. #SachezLe

Publicités
14 commentaires
  1. jane a dit:

    je suis tout le contraire d’ un hippopotame et mon coeur bat très lentement!

    J'aime

    • trop la chance! (voila un argument de poids je pense pour faire le malin en soirée face aux hyperventilés de la fesse)

      J'aime

  2. Marie a dit:

    moi j’aime bien l’escalade, personne ne se maquille, y’a pas de it tenue, tout le monde est mal coiffé avec de la magnésie sur la figure, et les hommes sont souvent torse nus (et l’escalade fait un beau torse sachons le). Par contre faut supporter les chaussons qui puent et qui font hyper mal aux pieds (mais on n’a rien sans rien je crois).

    J'aime

    • Marta a dit:

      mioum Patrick Edlinger beau blond (pourtant j’aime pas le blond (à part Steve) ) (Macqueen oui) aux muscles fins et ciselés…

      J'aime

    • Cette information n’a pas de rapport direct avec l’escalade mais j’ai regardé Grizzly Man hier soir (je ne suis que terreur depuis, plus jamais je n’irai camper dans les bois)

      J'aime

    • BIBICHE a dit:

      du coup j’ai un pu des pieds à la maison, mais épanoui hein le pu des pieds 😉

      J'aime

    • spam a dit:

      je suis ano, je cours 2x/jour et je vous…. prout.

      J'aime

    • Je l’avoue, je suis peu sensible aux blagues camps de concentration (mon petit psychorigide de la vertebre)

      J'aime

      • spam a dit:

        et moi qui suis concernée jy ai droit ts les jours…. cest pour cela que tous leurs articles conseils de pseudo papesses de la mode (non vs n’êtes pas Grace Coddington…si vous savez qui c’est d’ailleurs, j’en doute..) commencent à me gonfler sérieux..
        Bref.

        J'aime

      • ha tu l’as lue du coup la biographie de grace coddington? j’hésitais mais je savais pas si c’était un complot des blogs de mode qui disaient que c’était bien.

        J'aime

  3. spam a dit:

    ah çà fait du bien!
    Renardeau, petites foulées fluides, tout en endurance, puis après ,quelques étirements avec bien sur la main sur la hanche – genre je viens me taper 17,5km- et tête baissée tu souffles comme un boeuf!

    J'aime

  4. BIBICHE a dit:

    la seule chose que j’ai retenue de ce mondial c’est la paire de fesses de Bixente …
    Et sinon dès que je peux je vais courir moi aussi, en attendant comme je ris bien quand je viens ici, j’estime que c’est comme si j’avais fait « une tranche de sport » et ça soulage ma conscience.
    ENFIN, merci pour ce lien magnifique quelles photos !!!
    Joyeux we !

    J'aime

    • (oui moi aussi je considère les gloussements comme du sport intensif abdominal au grand désespoir des Puristes de la salle de gym)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :