LE LIVRE NUL DU MOIS DE MAI

« Everyone thinks of changing the world, but no one thinks of changing himself »

– Leo Tolstoy

Salut les raminagrobis,

Aujourd’hui, la palme du livre nul du mois est attribuée à: OPÉRATION BONHEUR! de Gretchen Rubin.

Avant tout préambule, Gretchen Rubin est le genre de personne qui s’achète ce genre de chaussettes:

1517670_10152243476832533_2103712974_npoil au mollet

Mais où? quand? comment? pourquoi?

Afin de vous situer le contexte: j’ai décidé que tous les mois je lirai 3 livres: un roman, un essai (dans l’optique de parfaire ma culture générale pour Questions pour un Champion) ET un livre de développement personnel. Dans la catégorie « développement personnel » ce mois-ci, étaient en lice:

  • « Hyponcondriaques, je vous ai compris! » de Michel sexy Cymes (pas encore sorti en livre de poche donc disqualifié d’office)
  • « Le sol, la terre et les champs : pour retrouver une agriculture saine » de Claude chouchou Bourguignon
  • ET le sus-nommé « Opération bonheur: quelles résolutions prendre pour être plus heureux? »

Je me suis rendu compte de l’erreur de mon choix dès le deuxième chapitre, quand l’auteure expose ses petites stratégies pour atteindre l’harmonie conjugale:

« Je fais une liste des techniques « anti-asticotage ». Primo: éviter le côté « Madame ordonne ». Au lieu de demander à Jamie de faire des choses, je trouve des façons de le suggérer. Ainsi, quand je dépose une lettre devant la porte, Jamie sait qu’il doit la poster en allant à son bureau. Ou alors je limite mes demandes à un seul mot. Au lieu d’aboyer: « Tu m’avais promis de réparer la caméra avant que j’aille au jardin et t’as encore rien fait! », je me contente de dire « Caméra! » quand il termine son déjeuner. »

(je sais pas vous mais moi mon mâle a tendance à mal réagir quand je lui donne des ordres sous forme de mots-clés)

Aussi, Gretchen Rubin est le genre de personne qui ne mélange ses fluides que pour des raisons scientifiques:

« Nous nous sommes embrassés pendant au moins six secondes, ce qui, d’après mes recherches, est le temps minimum nécessaire pour que l’ocytocine et la sérotonine agissent en resserrant les liens affectifs. »

Suivant le même raisonnement, elle conseille de se faire des amis en participant à des clubs thématiques:

« J’essaye de mettre les gens en contact en organisant des séances de dégustation de barbecue. Les participants, venus de nombreux états d’Amérique, discutent des mérites respectifs du porc et du bœuf, des sauces à base de tomate et de celles au vinaigre ou de la supériorité du mais, des haricots rouges ou des épinards comme accompagnement »

Et SURTOUT, SURTOUT, elle RONFLE en toute impunité:

« Il m’arrive de ronfler. Mais je ne supporte pas qu’on en parle. »

Boarf bon j’avoue c’est de la critique facile (ce blog est passé à l’heure d’été donc ne vous attendez pas à de la grande littérature lors des mois à venir car je suis occupé à manger des tomates à l’huile d’olive et à faire des karaokés). Mais si je brâme autant au sujet de ce livre c’est parce qu’en tant que renardeau je me suis senti directement visé:

« C’est un signe de maturité que de cesser d’être scandalisé et d’essayer de trouver des raisons charitables aux actions des autres »

ou

« Il faut cinq actions bienveillantes pour compenser un seul acte agressif »

Faut-il cesser d’être grugru pour être heureux? VASTE QUESTION.

 

 

Publicités
11 commentaires
  1. Caroline a dit:

    Ce livre! Ce livre!
    Je l’ai acheté (grosse erreur) et l’ai jeté à la poubelle assez rapidement (on notera que je n’avais pas pris la peine de trier mes déchets…). C’est nul. Affligeant. Cette femme est monstrueuse. Il faut savoir (merci les critiques sur Amazon) que son mari gère un fonds d’investissement et qu’on lit en fait les atermoiements d’une névrosée de l’Upper East Side. Yuk.

    J'aime

    • HA oui moi aussi j’ai stalké son mari (sur facebook) (il a une tête de banquier angoissante) (ensuite je tremblais dans ma grotte)
      Je suis sûr que c’est encore un complot des blogs de mode car TOUTES les critiques que j’avais lues sur ce livre étaient laudatives.

      J'aime

      • Caroline a dit:

        C’est toujours un complot des blogs de mode…
        Sinon, Renardeau, grâce à toi, je suis en train de lire The Potential Hazards of Hester Day et j’adore.

        J'aime

      • Je suis content qu’il te plaise 🙂 Si tu tombes sur le passage ou ca parle de vessie de la taille d’une noix n’hésite pas a me le notifier (j’ai tellement surligné l’ensemble du livre que je n’arrive pas a retrouver ce moment précis)

        J'aime

      • Caroline a dit:

        Renardeau, je suis désolée, mais je n’ai pas trouvé le passage sur la vessie de la taille d’une noix…

        J'aime

  2. lagarde a dit:

    Et si c’était de l’humour?
    J’ignorais son existence jusqu’à maintenant mais il me semble que ça pourrait être le résultat d’un pari de fin de soirée: Si on sortait un bouquin de recettes du bonheur, sûr qu’on trouverait des andouilles pour l’acheter! OK, on le fait!

    J'aime

  3. Non mais, 98% des bouquins de développement personnel sont comme ça. Il faut arrêter de dépenser des sous inutilement comme ça (Et s’acheter une liseuse, mais c’est un autre débat). Quand aux blogs mode, pour beaucoup d’entre eux, vaut mieux juste regarder les photos (Je sais, il y a a des exceptions, j’ai mes propres chouchous) !

    J'aime

    • je sais que l’achat d’une liseuse serait une solution rationelle, mais il se trouve que je suis un vieux réac old school et que j’aprécie lire aux wc (comme en plus je suis tres maladroit j’ai peur que la liseuse ne survive pas a mon mode de vie)

      OU ALORS je pourrais faire comme toutes les blogueuses mode et revendre via mon blog les articles achetés, utilisés mais nuls.

      héhé

      J'aime

  4. Marie a dit:

    Je n’ai jamais eu le courage de le lire…Comme quoi j’avais raison d’écouter ma petite voix. Par contre mon conseil lecture perso « I take you » de Eliza Kennedy. Hyper drôle et impossible à lâcher. (Si d’aventures personne ici n’avait lu Were did you go Bernadette de Maria Semple, il faut se jeter dessus aussi).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :