COMMENT SURVIVRE?

Aujourd’hui, chez l’esthéticienne, je lui parle de ma solitude. Elle reste silencieuse un moment, puis finit par me dire : « Pourtant, vous avez une forme d’ongle intéressante. »

– trouvé sur viedemerde.fr un jour d’ennui

Salut les affreux,

Aujourd’hui, parlons SURVIE – avec 10 objets culturels qui vous aideront à vous préparer à un monde post-apocalyptique.

1) LES COMBATTANTS, Thomas Cailley

Le film le plus COOL de l’année selon le Masque et la Plume (je ne vous raconte pas le pitch pour ne pas vous gâcher le plaisir, mais sachez que dedans Adèle Haenel se fait des smoothies de maquereaux crus et c’est cracrado).

les-combattants-adele-haenel-kevin-azais2) SOLUTIONS LOCALES POUR UN DÉSORDRE GLOBAL, Coline Serreau

Juste pour le plaisir jouissif d’entendre Claude Bourguignon grogner contre l’agriculture moderne, et pour sentir monter dans son coeur le désir de posséder sa terre, de ne plus être un citadin, d’apprendre des techniques de culture oubliées et d’utiliser des semences libres (vaste programme).

3) LE MONDE SELON TIPPI

Je pense que si j’ai autant de mal avec la société moderne c’est sans conteste à cause du monde selon Tippi. Ce docu est sorti en 1997 (quand j’avais 7 ans, l’âge des enfants influençables) et je crois que c’est la cassette que j’ai dû le plus regarder dans ma vie (avec Anastasia mais si vous le voulez bien nous ne parlerons pas de ça ici, je tiens à ma réputation anti-Disney). Dans le film Tippi a environ 5 ans je dirais et profite des virées de ses parents en Namibie (ils sont photographes / documentaristes animaliers) pour vivre en short & torse poil, monter à dos d’éléphant, manger des œufs avec les bushmen et chantonner « whou-hou-hou-houuu les poissons MAGIQUES et MALÉFIQUES ». Et je veux pas dire mais cette gamine a une énergie assez remarquable (quand on compare avec tous les mollusques qui au même âge demandent encore à se faire trainer en poussette ET chouinent par dessus le marché). Bref, c’est le film idéal pour réveiller la part mystique qui est en vous. (bon après il y a eu plein de polémiques sur ce docu, comme quoi Tippi ne fréquentait pas des animaux vraiment sauvages mais des animaux en réserve et apprivoisés, mais ça ne change rien au fait qu’elle a eu une enfance trop COOL)

4) COMMENT CHIER DANS LES BOIS: POUR UNE APPROCHE ENVIRONNEMENTALE D’UN ART PERDU, Kathleen Meyer

Il se trouve qu’on m’a offert ce livre, ce qui est un peu humiliant mais comme je ne suis pas susceptible (je suis un canidé après tout), j’ai entamé la lecture de ce manuel avec joie. Dedans vous y trouverez toutes sortes de conseils passionnants pour réussir la crotte parfaite en milieu hostile (comment creuser son trou, gérer ses déchets (notamment son bac à caca qui peut exploser sous l’effet du méthane), éviter la diarrhée, choisir des feuilles pas piquantes pour s’essuyer la Fesse, etc.).

En bonus et pour ceux qui ne sont pas habitués à scruter la morphologie de leurs selles:

echelle_de_bristol_carte_postale-r3ad79d77c9d743f98bc613b00c97a513_vgbaq_8byvr_5125) LA VIE AU BOUT DES DOIGTS, Jean-Paul Janssen

Un documentaire des années 80 (avec de la musique un peu datée mais il faut savoir passer outre) sur le grimpeur Patrick Edlinger, qui vit dans un van dans les bois et grimpe des falaises nu et à mains nues quand il a envie. Ambiance slurps ronron sardines en boite.

« Alors comme mode de vie si tu veux bon… la plupart du temps, je me balade avec mon camion, je vais de col d’escalade à col d’escalade. Je vis dans la nature en fait, c’est ce qui me plait quoi. Je me sens pas stressé par la vie et toutes ces choses là quoi…je suis bien dans la nature, c’est cool comme ambiance. »

6) THE MILLIONAIRE PITCHER THAT LIVES IN A VAN, Vice Sports

Même principe de sportif vivant dans son van, sauf qu’ici il s’agit de Daniel Norris, joueur de baseball américain, qui vit non pas dans la nature mais sur un parking de Walmart. C’est moins wild de la fougère mais comme il est chouki on lui pardonne.

7) MONDOVINO, Jonathan Nossiter

Pour le plaisir d’écouter grogner les vieux viniculteurs (? mon correcteur orthographique me dit « NON »).

8) MAN VS WILD, Discovery Channel

Mon émission préférée de toute la vie! Bear Grylls, ancien soldat des forces spéciales britanniques, se fait parachuter dans des environnements naturels hostiles et fait appel à des techniques super instructives pour survivre (que je note scrupuleusement dans un petit carnet). Bon si vous êtes végétarien il est probable que cette émission vous fasse brâmer parce que quand Bear Grylls est en manque de protéines il ne fait pas dans la dentelle et n’hésite pas à croquer des truites VIVANTES.

9) LES BÊTES DU SUD SAUVAGE, Benh Zeitlin

les-betes-du-sud-sauvages-beasts-of-the-southern-wild-2012-2-g10) LA ROUTE, Cormac McCarthy

Le pire et le plus beau livre que j’ai jamais lu de toute ma vie, à dévorer d’une traite pour se prendre un opercut en pleine figure. C’est l’histoire d’un père et de son fils qui doivent survivre dans un monde dévasté, et sans rigoler si vous ne l’avez pas encore commencé vous devriez cesser toute activité (y compris le repassage du dimanche soir) pour vous y mettre immédiatement – vous verrez ça vous changera la vie! (p.s: regarder le film tiré du bouquin ne compte pas, il est nulàchier)

 

Publicités
6 commentaires
  1. Lobe a dit:

    Pourquoi qu’il a disparu, l’article sur le Danemark? Et tu peux souffler, je crois bien qu’Anastasia n’est pas un Disney (de mon côté la cassette vers laquelle mon cœur me portait toutes les fois que m’était donné la chance de choisir qui allait squatter l’écran, c’était celle de Poucelina; je l’ai revue récemment, honte intersidérale c’est tout caca cette fille est une serpillère.)

    J'aime

    • Hinhin au début j’avais mal lu et j’ai cru que tu parlais de « Porc-célina » (l’honneur est sauf donc, les cochons sont bien gardés)
      Pour l’article sur le Danemark j’ai paniqué (ma traduction était de toute évidence complètement nullos de la fesse et ne rendait pas honneur à la puissance linguistique des slogans ^^)

      J'aime

  2. Marie a dit:

    Liste trop cool. J’adore les Combattants ! (en plus j’ai fait l’armée alors ça me rappelle des souvenirs (soupir)). Moi pendant les vacances j’ai vu Grizzly Man, le documentaire de Werner Herzog sur le type qui vit au milieu des grizzlis pendant treize ans (puis un jour, un ours s’énerve et se le fait au petit dej). Film trop cool. Je rajouterai à cette liste « Copains des bois » mon livre culte de quand j’avais dix ans, dans lequel il y a plein de modèles de cabanes. Et en plus sérieux les livres de Piero di San Giorgo « Survivre à l’effondrement économique »,un peu stressant. Sinon « Survivre en ville quand tout s’arrête  » est un super petit livre très déculpabilisant (si par exemple votre cave n’est pas pleine d’arme à feu et d’outils pour construire une maison), et plein de bons conseils.

    J'aime

    • Ah coolos les livres de Piero grugru je les reniflais depuis un petit bout de temps (#passionsurvivalisme) mais je savais pas si ça valait le coup de les lire.
      Et sinon pour l’armée je suis un peu jaloux! (j’ai une vision fantasmée des pompes dans les sous-bois)

      J'aime

    • Non au contraire le caca est toujours le sujet sous-jacent par ici, par conséquent cette contribution est tout à fait idoine

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :