CONSEILS POUR AVOIR DE GROS MUSCLES CET ÉTÉ

I think I’m so educated and I’m so civilized
Because I’m a strict vegetarian
But with the over-population and inflation and starvation
And the crazy politicians
I don’t feel safe in this world no more,
I don’t want to die in a nuclear war.
I want to sail away to a distant shore and make like an apeman!

Give me half a chance and I’d be taking off my clothes
And living in the jungle
Because the only time that I feel at ease
Is swinging up and down in the coconut trees
Oh what a life of luxury to be like an apeman!

Apeman, The Kinks

Salut les opercules,

Aujourd’hui, j’ai décidé de faire chier tout le monde nous allons parler SPORT (si vous êtes un adepte de dégustation d’Oréo & visionnage de Games of Thrones, il est encore temps de fuir).

Comme je suis quelqu’un de pénible, j’ai une relation pénible avec le sport (comme c’est étonnant). Un des trucs qui me fait le plus glapir dans la vie par exemple, c’est les blogueuses mode qui se prennent en photo en train de faire du vélo à la salle de gym en total look Nike et qui font genre elles sont la référence qualité prix en matière de respiration abdominale alors qu’on sait tous qu’elles ont passé 99% de leur vie d’humanoïde a gîr sur un canapé en regardant des vidéos sur l’épilation des sourcils. Ou celles qui racontent leur récente passion pour le marathon. Je veux dire, calmons nous et reprenons nos esprits: on parle de MARATHON les gars, de MARATHON.

why

Du coup moi, comme vous l’aurez compris, je suis pas trop course à pied (pardon aux lecteurs assidus de Born to Run) & sports violents. Je milite pour une pratique sportive basée sur les ENDORPHINES. Enfin, il faut y aller mollo sur les endorphines quand même, parfois ça va un peu loin. Par exemple il y a de ça quelques semaines je me suis fait brancher à la salle de gym (oui ne me jugez pas j’ai un abonnement à la salle de gym) (j’y vais pour observer la faune et la flore locale) (et non je n’y ai pas encore attrapé de mycose plantaire) par, nous la nommerons Gudule. Gudule est une expatriée américaine qui se fait tellement chier dans sa vie de femme au foyer oisive que sa principale occupation de la journée consiste à se sociabiliser à la salle de sport (comme vous vous en doutez Gudule est un être extraverti). La cinquantaine liftée et le Brushing parfait, elle est l’illustration parfaite de l’expression « pain in the ass » (que je n’arrive pas à traduire en français, imaginez que vous vous asseyiez sur un truc très pointu et très pénible). D’habitude je suis content car elle me snobe avec persistance (je fais du sport en legging Adadas troué, c’est pas très Charlie). Sauf que l’autre jour elle se faisait tellement chier avant le début du cours qu’elle m’a abordé et nous avons eu la discussion suivante:

GUDULE, ennuyée mais néanmoins sociable: « alors comme ça, vous êtes en vacances ici avec vos parents? »

RENARDEAU, tentant de réprimer sa tendance naturelle à mordre des fesses: « non en fait j’ai 25 ans malgré mon air juvénile. je travaille ici. ma môman ne me lave plus mes slips depuis bien longtemps« 

GUDULE, qui s’en fout et embraye direct dans le vif du sujet, à savoir raconter sa life: « vous aimez le yoga? moi j’adôre le yoga. Je fais toujours un cours de yoga intensif avant un long voyage en avion. avec mon mari on prend souvent l’avion hihi. d’ailleurs je connais un cours de yoga – du yoga bikram – qui est génial, tiens j’y pense je vais vous parrainer pour que vous ayez la chance d’y aller, c’est un cours privé uniquement sur invitation! »

RENARDEAU, sentant venir une expérience désagréable: « oh mais moi je suis pas mal casanier je déteste l’imprévu je sui-« 

GUDULE, imperturbable: « c’est pas cher c’est juste 70 euros l’heure de cours, franchement pour le quartier c’est tout à fait acceptable. c’est très agréable tout le monde se met en sous-vêtements dans une pièce chauffée à 45 degrés et on transpire et mélange ses poils à  l’unisson, c’est très intense. allez je vais vous noter l’adresse sur un petit papier. ah bah j’ai pas de stylo. je vous le note avec mon crayon à lèvres alors »

Paroxysme, et fuite dans les fourrés

 Voilà. Bon sinon je m’adonne principalement à quatre sports (quand je ne chasse pas les poules d’eau):

1) LE TANDEM

Activité agréable qui resserrera à n’en pas douter vos liens de couple avec votre mâle, surtout quand celui-ci a pour projet de vacances d’été de faire la route des Alpes en vélo avec un chargement de 200 kgs à l’arrière comprenant: le poids de votre bourrelet central, du saucisson au noix, une tente Quechua et PAS de tapis de sol.

2) LA NATATION

(oui je prends définitivement des risques au niveau des mycoses) (mais en vrai je triche un peu en faisant genre je vais à la piscine car en réalité je ne m’y rends qu’une fois tous les 36 du mois car je ne sais toujours pas nager le crawl du coup je me fais mordre quand je vais faire de la brasse en bikini dans la ligne des nageurs alpha)

3) LA MOUSCOULATIONNE

La mouscoulationne en fait c’est cool (je n’aurai jamais pensé dire ça un jour). Au début j’avais commencé par faire du crossfit car je croyais qu’ainsi j’aurais une carrure de rugbyman en moins de 2 mois (pratique pour intimider les rats des bois lors de batailles dans les fourrés). Sauf que bon, le crossfit c’est quand même rempli de femelles qui ressemblent à des ours et qui poussent des grognements en soulevant des poids au son d’une musique apocalyptique, et c’est un peu dangereux quand elles font voler leur kettlebell dans la pièce. Donc j’ai arrêté et je me suis reconverti à une activité plus adaptée à savoir le très hype TRX (qui ne veut pas dire tyrannosaurus rex contrairement aux apparences). C’est plutôt ludique, pendant 30 minutes on se suspend à des lianes et comme tous les exercices sont faits au poids du corps hinhin bah ça permet de pas trop se luxer le poignet si on a pas abusé de beurre de cacahuètes.

4) LE YOGA

Le yoga est un sport que je conseillerai à n’importe qui car il adoucit votre image en société (grâce à lui vous pourrez roter sans vergogne à la cantine après avoir mangé du roquefort: vos collègues continueront à vous percevoir comme un être sensible et délicat). Bon il faut bien choisir son type de yoga hein. Parce que parfois c’est vraiment une incitation à être un mollusque, du genre gisons en groupe en position fœtus et poussons de petits soupirs dépressifs lors de la recherche de notre paix intérieure. Mais quoi, ça rend souple et surtout à la fin du cours on peut s’enrouler dans une couverture et roupiller tranquillou au lieu de méditer: que demande le peuple?

e8f60f068c5077c1ea9ddff641de72a5Et vous? Quel est votre tour de biceps?

Publicités
5 commentaires
  1. Caroline a dit:

    Le yoga, la marche à pied et la piscine où je me rends tous les 72 du mois.
    Sinon, le verbe de « ci-gît », c’est gésir…

    J'aime

    • AH merci pour cette précision orthographique (je me doutais bien que j’avais fait une faute à ce verbe mais malgré tous mes efforts je n’arrivais pas à me rappeler de l’infinitif (pas de beurre de cacahuètes pour moi ce soir du coup))

      J'aime

  2. Marie a dit:

    L’escalade !! Les mâles sont torses nus (et musclés), c’est un sport très cool avec des gens de tous les âges (dont de vieux montagnards des Alpes qui vont raconter leur face Nord de je ne sais plus quel sommet), on se fait des amis (parce qu’on ne peut pas trop grimper seul), et ça muscle le haut du corps. Bref c’est la natation sans les mycoses.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :