LES GENS EXTRAVERTIS

Arrêtez de mettre votre ego au fond des chiottes tous les jours en restant jusqu’à pas d’heure au bureau. Qui plus est pour modifier la couleur d’un fichier excel. Que pensera votre patron de quelqu’un qui a besoin de rester jusqu’à minuit pour faire ce pour quoi il a été embauché ? Les petites merdes soumises sans aucun respect d’elles-mêmes ne sont jamais promues. Elles sont dociles et loyales, du coup elles stagnent. Si vous choisissez cette voie, préparez-vous à devenir un salarié suspect, proche du burn-out et donc de l’arrêt maladie. La meilleure façon de finir au placard, en somme.

Article de Vice intitulé « Je cultive l’anti-ambition au travail »

Lettre ouverte aux extravertis de France et de Navarre,

Chers gros cochons sauvages êtres joyeux, sociables et bruyants par nature,

Suite à la lecture du livre de Susan Cain intitulé « La force des DISCRETS« , je me suis dit n’en jetez plus la coupe est pleine et n’écoutant que mon courage (ainsi que ma haine démesurée pour la sonnerie sifflement du Samsung Galaxy), j’ai décidé de vous adresser la présente liste de doléances. Oui à vous, les gros extravertis – car il y a pas à chier, vous nous cassez bien les couilles quand même.

Je rêve d’un monde où personne ne posséderait d’iphone et où surtout personne n’instagrammerait le moindre détail nul de son quotidien (une photo mal cadrée de crotte de chien, ça reste une photo mal cadrée de crotte de chien, même avec un filtre vintage par dessus). Un monde où les blogs seraient tous anonymes et non pas des CVs sur pattes, destinés à se refaire une image sociale (« regardez mon pantalon léopard ») ou à gagner sa croute en signant des partenariats avec des marques de désinfectant pour wc. Un monde où les open spaces n’existeraient pas, où les collégiens amateurs de lecture aux toilettes ne seraient pas les parias de la société et où il serait interdit de raconter sa vie à grands cris dans le métro. Un monde où le silence serait roi, où on tournerait trois fois sa langue dans sa bouche avant de twitter des conneries (d’ailleurs puisqu’on y est les réseaux sociaux n’existeraient pas voilà) et où l’activité « tisane au coin du feu le samedi soir » serait promue au patrimoine culturel de l’humanité. Un monde où on ne voterait pas pour les politiciens car ils parlent bien mais parce qu’ils ont DE BONNES IDÉES (ouai je sais, révolutionnaire), où « l’esprit Canal » serait puni de peine de mort et où on enverrait dans les camps en Sibérie les Jean-Charles qui écoutent du rap (je ne sais pas si vous avez dans votre entourage des personnes aisées, ayant fait une école de commerce, ET qui se prennent pour des gangstas de la rue car ils prennent de la drogue dans des appartements haussmanniens à moulures tout en écoutant du RAP UNDERGROUND). Bref; un monde calme, détendu du coussinet, dont le niveau sonore ne rend pas toc-toc, et où les gens se parleraient pour dire des trucs intéressants et pas des imbécilités.

BON sur ce BONNE NUIT

050115-4

Publicités
9 commentaires
  1. Bibiche a dit:

    On s’inscrit où et quand pour débuter ce programme fou youyou ?

    NB : le premier qui touche à mon IPhone je le tue (ha bah si quand même)

    J'aime

  2. lagarde a dit:

    J’y penserai samedi, quand mes contemporains videront leur compte en banque en remplissant des chariots et que serai au fond des bois avec mon chien, occupée à ce que je préfère: marcher et me taire.

    J'aime

      • lagarde a dit:

        Pas difficile, je ne possède même pas de smartphone. Donc le samedi après la promenade, je fais du thé et je prends un livre. Je sais, c’est dingue.

        J'aime

  3. Je ne suis pas extravertie mais j’aime regarder des conneries sur Twitter.
    Je voudrais bien être grugru moi aussi. Comment faire ?

    J'aime

    • AH enfin une question festive en ce vendredi soir! Pour être grugru plusieurs méthodes sont possibles mais on peut entre autres:
      – lire les interviews de JV Placé en quadruple page dans le monde et libération (« moi, ma vie, mon œuvre et les melons »)
      – scroller les commentaires de Rue89 en dessous d’un article qu’on a particulièrement apprécié tel que « comment cultiver des tomates sans eau »

      Sachant que la méthode infaillible pour être grugru, c’est bien sûr de ne pas avoir assez dormi, avoir la Fesse parsemée de piqures de moustiques et une douche à l’eau froide.

      J'aime

  4. Marie a dit:

    I am in. Mais si on regarde le Rouge et le Noir c’est aussi l’histoire d’un mec qui est persuadé qu’il est né dix ans trop tard. Est ce que c’est propre à l’époque actuelle (qui est particulièrement vilaine, je le reconnais), ou est-ce qu’on regrette toujours une idéale époque passée où tout était mieux ? (c’est une vraie question)

    J'aime

  5. Haha oui j’avoue je suis une personne pénible et je passe ma vie a raler contre notre époque (et que l’alimentation et l’agriculture, c’était mieux avant, et que le traitement de l’information dans les journaux aussi, et que la recherche scientifique se meurt ETC ETC). Je suis en pole position pour devenir un vieux aigri quoi.
    Cela dit c’est marrant car je n’ai pas l’impression d’etre né trop tard mais tot. Pour moi notre civilisation est en plein déni et des choses qui me paraissent évidentes (notamment au niveau de l’écologie), et bah tout le monde s’en tamponne le coquillard pour l’instant alors que ca sera super important dans le futur (les extravertis rigoleront moins quand il n’y aura plus de terres rares pour fabriquer leurs smartphones).

    Bref mais je m’éloigne du sujet. Dans le livre l’auteur explique que dans le regne animal, il y a toujours eu des « introvertis » et des « extravertis ». Les animaux extravertis sont ceux qui sauvent le groupe en période de crise (car ils ont tendance a prendre plus de risques, pour se nourir par exemple). Les introvertis au contraire sont ceux qui sauvent le groupe en période d’abondance, par leur constance et leur sagesse ^^ (les extravertis ont tendance a mourir betement car ils sont hyperactifs et irreflechis). (petite caricature)
    Le probleme, c’est qu’on est passé d’un monde « a l’equilibre » (et meme tendance introverti; par exemple nos arriere grands parents vivaient a une époque ou il était de bon gout d’etre modeste, pas bruyant, etc) a un monde fait pour les extravertis. Et ca pose plein de problemes (bon apres j’arrete car ca fait long mais) par exemple on valorise de plus en plus (a l’école et en entreprise) le travail de groupe. Or c’est prouvé que dans un groupe c’est les extravertis qui vont faire passer le mieux leurs idées, et on va mettre a l’écart l’apport des introvertis. Ca fait que des mauvaises décisions peuvent etre prises pour la société parce qu’on écoute ceux qui parlent le mieux et pas ceux qui ont les meilleures idées (coucou les hommes politiques). Et ca CRAINT DU SLIP.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :