TYPOLOGIE DES MÂLES A ÉVITER

A défaut d’une grande finesse, on peut au moins reconnaître à Samir Nasri une sincérité à toute épreuve, qui tranche avec la langue de bois du football professionnel : « Non, non, non, je ne suis pas un petit con… Allez, si, de temps en temps… Oui, je peux dire que je suis un petit con de temps en temps. »

Article du Monde au sujet de Samir grosmelon Nasri

Salut les filles et les garçons,

C’est bientôt le printemps, la saison de la fécondation des fleurs. Et tout le monde se demande avec angoisse… comment éviter les pistils déficients ??? Voici donc une liste scientifiquement établie de types de mâles à éviter (ne me remerciez pas c’est gratuit).

1) DSK

C’est vrai que depuis qu’on a appris que Dominique dégainait sa bite plus vite que son ombre et enculait tout ce qui passait sur un périmètre de 6 kilomètres, on se demande quel genre de femelle accepterait positivement ses avances sans craindre de devoir finir sa vie avec un anus artificiel.

Et pourtant…DSK en fait, c’est rien que la version réaliste de Christian Grey : richesse, puissance, libido galopante, passion plumes de paon et volonté de fer pour ne jamais se ridiculiser à dire « je t’aime » à quiconque (sauf à Maman) – vous avouerez qu’au bout d’un moment ce genre de comportement est ennuyeux. Cependant, si malgré tout vous rêvez de rencontrer un mâle aussi délicieusement méchant que Chuck Bass, vous pouvez toujours aller trainer sur Valeurs Actuelles – les lecteurs de ce journal y apprécient à leur juste valeur la fessée dominicale.

Capture

2) Les pickup artists

Les pickup artists et moi, on se renifle souvent de loin, et on finit par se mordre tellement ils sont bêtes à manger du foin. Pour repérer les pickup artists, c’est facile :

  • Les pickup artists mettent trop de parfum Playboy ;
  • Les pickup artists portent des chemises 24h sur 24 parce qu’ils pensent que c’est sexy (même quand ils portent des chemises violettes et marrons à rayures) ;
  • Les pickups artists sont de droite, tendance Mickaël Vendetta avant qu’il ne devienne végétarien ;
  • Les pickup artists ont des poils sur les doigts ;
  • Les pickup artists n’écoutent jamais rien de ce que vous leur dites (ils vous méprisent car vous êtes une femelle). Si vous refusez leurs avances ils prennent ça comme un encouragement pour être ENCORE PLUS lourds. Si vous leur dites non ils entendent oui. Et le pire du pire : ils commandent à votre place votre menu au restaurant et vous interdisent de payer.

En bref, les pickup artists sont des machos qui puent du slip, et ils ne servent à rien dans la vie (à part à être pénibles).

3) Les geek parisiens branchés

Qui sont-ils ? Où vivent-ils ? Quels sont leurs réseaux ? Il est tard et je suis un être paresseux alors je me contenterai de recopier la description que fait Philippe Coussin-Grudzinski des modes de vie et coutumes de cette sous-espèce de mâles :

« Leur snobisme réside dans leur non-look, ou dans leur look de geek, drogués à internet, avec des détails qui ne trompent pas sur leur prétendu détachement par rapport à la mode, comme un porte-clé Lego, un casque d’une marque taïwanaise introuvable en France ou des baskets montantes Nike édition limitée. Ils sont absolument insupportables de parisianisme et de branchitude. Ils vont au Palais de Tokyo pour dîner, sortent uniquement dans les endroits dont tout le monde parle et se prennent pour un dieu lors de diverses soirées de lancement. Leurs chambres sont éclairées par une simple ampoule 100 watts qui semble sortir du plafond comme un ver, ils trouvent ça minimaliste, industriel. Ils ont aussi un poisson rouge, dans un bocal posé sur une pile de magazines de jeux vidéo, parce que depuis que la presse féminine s’affole sur la tendance geek, ils se disent que ça leur permettrait peut-être de pécho, alors qu’ils en ont rien à foutre de World of Warcraft, ils ne jouent qu’à Mario Kart sur leur MacBook. »

– Voyage sur Chesterfield

Si malgré cette description imagée vous n’êtes toujours pas sûre de savoir reconnaitre un spécimen de mâle geek parisien branché, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans la lecture du blog de Lâm Hua (taisons-nous et observons la nature…).

4) TED MOSBY

Car on en peut plus de Ted, de ses pulls à rayures vertes et jaunes et de sa quête pas mignonne du tout de « la mère de ses enfants » (on sait juste que c’est un prétexte pour se taper le plus de femelles possible et d’avoir une excuse pour les quitter comme un gros sale : « sorry, you’re not the one »).

Ce qui nous amène de manière impromptue à notre conclusion : le mâle idéal, c’est sans conteste Marshall ❤

KVte1GxW

Publicités
4 commentaires
  1. Marie a dit:

    C’est clair Jason Segel rocks ! même si sa dernière comédie avec Cameron Diaz était un naufrage…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :