LES FEMINISTES

« A 20 ans on a le visage que la nature nous a donné, à 50 ans on a celui qu’on mérite » – Coco Chanel

Parlons peu parlons bien parlons poils sous les bras féminisme.

Récemment, je me suis fait la réflexion qu’entre les féministes des blogs de mode et les féministes des jeux vidéos, on n’était pas gâtés par la nature. Je vous propose un plan en deux parties afin d’étayer ma démonstration:

1) Les féministes blogs de mode:

Espèce terrible qui a cru que Sex and the City, c’était la libération de la femme parce que ouai tu vois, maintenant qu’on a une grosse bite un salaire décent on va pouvoir s’acheter des chaussures loubout à 5000 boules et réquisitionner une pièce entière de l’appart (à laquelle notre mâle n’aura JAMAIS accès) pour avoir un dressing de princesse.

C’est le genre de femelles, quand je les croise et que je les entends parler du girl power, j’ai envie de leur mordre le gras de la fesse jusqu’au sang – parce qu’on sait tous que les féministes blogs de mode, ce ne sont pas des féministes mais des DICTATEURS. Ce sont les bandes de pestes de notre classe de CE1 qui avaient des cartables Barbie et faisaient manger des vers de terres à leur harem de garçons. Ce sont les personnes pénibles qui, une fois sorties de leur école de commerce, se font chier à Paris à travailler dans « le marketing et la communication » et passent leur journée sur vente privée (tout en barbotant « plan de carrière » à l’afterwork du soir). Et le pire est que ces gens pensent avoir une quelconque justification intellectuelle à leur comportement consumériste & grande gueule vu que Rihanna, Beyoncé, les SPICE GIRLS et même Emma Watson sont féministes aussi mvoyez quoi.

2) Les féministes jeux vidéo:

Alors il se trouve que fut un époque où ces personnes avaient toute mon aimable attention car il faut bien avouer que l’article de Mar_Lard sur le sexisme dans les jeux vidéos m’a fait frétiller de joie le coussinet. Suite à la lecture de cette démonstration de force, j’ai eu envie de suivre la sus-dénommée sur Twitter, et là…ça a été la dépression. Car Mar_Lard passe sa putain de vie à twitter sur le féminisme (mais alors, tous les trucs chiants & chiants qu’on a entendus 10 000 000 002 fois genre ragnagna l’avortement et Eric Zemmour et les médias phallocratiques) et à rentrer dans le lard de trolls qui n’attendent que ça, la polémique inutile. Le tout sur un ton inutilement péremptoire et agressif qui n’est pas sans ressemblance avec le grognement du marcassin adolescent en période de mue, qui ne rêve que de planter ses grosses canines dans une truffe [d’ailleurs, si vous ne savez toujours pas ce que sont les cochongliers et les sanglochons je ne peux que vous conseiller la lecture de la page « sanglier » de wikipédia].

Et autant les féministes blog de mode sont plutôt des animaux solitaires (plus efficace pour choper du sac Birkin vintage), autant les féministes jeux vidéo agissent en bande. Si vous voulez passer un mauvais moment sur twitter, je vous conseille donc de suivre Crêpe Georgette, Daria Marx ou Gaëlle-Marie Zimmerman – ambiance « je suis grosse et je râle en groupe contre les geeks boutonneux peuplant les réseaux sociaux », bataille de débiles garantie.

LA CONCLUSION

Il faut retourner lire Simone de Beauvoir dans sa couverture en laine verte qui gratte et cesser de la ramener tout le temps, c’est chiant (sauf Viriginie Despentes car cette personne a mon admiration sans faille et éternelle, bisou sur la fesse droite).

despentes

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :